Questions fréquentes

La page « Questions fréquentes » vous permet d’obtenir des informations détaillées sur la procédure d’admission. Elle sera enrichie régulièrement au fil des étapes.


Dans tous les cas, il vous faut une adresse électronique valide. Elle vous permettra d’échanger avec les équipes de la plateforme, de recevoir des informations sur votre dossier, de poser vos questions.

  • Vous préparez le baccalauréat : vous avez besoin de votre identifiant national élève (INE ou INAA en lycée agricole).
  • Vous êtes titulaire du baccalauréat : vous avez besoin de votre INE. Si vous êtes étudiant en réorientation, il est recommandé de s’inscrire avec la même adresse électronique que vous aviez utilisée l’année dernière sur Parcoursup afin de récupérer les éléments de votre dossier.
  • Vous êtes candidat libre au baccalauréat : vous avez besoin de votre n° OCEAN (numéro d’inscription au baccalauréat composé de 10 chiffres).
  • Vous demandez une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) avec internat ou vous souhaitez effectuer une simulation d’attribution de bourse de l’enseignement supérieur sur critères sociaux : vous avez besoin du dernier avis d’imposition de vos parents ou tuteurs.
  • Vous avez suivi toute votre scolarité à l’étranger (hors lycées français à l’étranger), cochez la case « Je n’ai pas d’INE » pour vous inscrire.

L’INE (identifiant national élève) est composé de 11 caractères : 10 chiffres + 1 lettre ou 9 chiffres + 2 lettres.

  • Si vous êtes en terminale dans un lycée général, technologique ou professionnel (métropole et Outre-mer) ou élève de terminale en apprentissage, vous le trouverez sur vos bulletins scolaires ou sur votre relevé de notes aux épreuves anticipées du baccalauréat .

    En cas de doute, adressez-vous au secrétariat de votre établissement.

  • Si vous êtes en terminale dans un lycée agricole : utilisez l'identifiant d'inscription au bac agricole (INAA).
  • Si vous êtes en terminale dans un lycée français à l'étranger (AEFE) : renseignez-vous auprès de votre établissement qui doit vous fournir l'identifiant à utiliser pour accéder à votre dossier.
  • Si vous êtes scolarisé en année complète au CNED (Centre national d'enseignement à distance) : reportez-vous au courrier que vous avez reçu du CNED, relatif à votre inscription sur le site Parcoursup, il contient l'identifiant à utiliser.
  • Si vous êtes scolarisé à l’étranger (hors lycées français de l’étranger), cochez la case « Je n’ai pas d’INE » pour vous inscrire sur Parcoursup.
  • Si vous êtes déjà étudiant, ce numéro figure sur votre relevé de notes du baccalauréat.
  • Si vous êtes candidat non scolarisé : si vous avez déjà eu un INE saisissez le, sinon cochez la case "Je n'ai pas d'INE".

Prenez contact avec le secrétariat de votre établissement actuel.


Le numéro de dossier change chaque année, mais il est prévu que le candidat, inscrit sur Parcoursup en 2018, puisse récupérer sur la plateforme les éléments de son dossier de l’année précédente s’il a toujours accès à l’adresse de messagerie qu’il avait indiquée en 2018.

Attention : cette possibilité est donnée une seule fois, au moment de l’inscription sur Parcoursup.


Vous pouvez en parler avec vos professeurs principaux qui ont la possibilité de contacter les équipes Parcoursup.

Différents services sont également à votre disposition pour vous aider à compter du 22 janvier 2019 :

- Un numéro vert : 0800 400 070

- Un formulaire « contact » pour envoyer un message et poser vos questions

- Votre messagerie contact depuis le dossier candidat

Des tutoriels vidéo sont également disponibles sur Parcoursup.fr à compter du 22 janvier 2019 pour vous guider dans votre inscription et la formulation de vos vœux.


Ce n’est pas une obligation mais pensez à le signaler à votre professeur principal ou à votre chef d’établissement.

Nous vous rappelons que si vous êtes admis dans une formation hors Parcoursup en France pour l’année 2019-2020, votre inscription administrative dans l’établissement concerné ne pourra être définitivement validée qu’après transmission d’une attestation qui prouve que vous n’êtes pas inscrit sur Parcoursup.

Cette attestation sera téléchargeable sur Parcoursup à compter du 22 janvier 2019.



A partir du 22 janvier 2019, vous devez vous inscrire sur Parcoursup et constituer votre dossier candidat avant de formuler vos vœux. Vous pouvez formuler vos vœux jusqu’au 14 mars 2019 23h59 (heure de Paris).

Rappel : vous ne pouvez plus formuler de vœux sur Parcoursup après le 14 mars 2019 23h59 (heure de Paris) mais vous avez jusqu’au 3 avril 2019 (23h59, heure de Paris) pour compléter votre dossier et confirmer vos vœux.


Vous pouvez formuler jusqu’à 10 vœux ou vœux multiples pour des formations sélectives (BTS, CPGE, DUT, IFSI, EFTS, écoles, etc.) ou non sélectives (licences, PACES), dans les lieux de votre choix, sans les classer.

Dans le cas des vœux multiples, vous pouvez faire jusqu’à 20 sous-vœux au total (hors écoles, PACES Ile-de-France, IFSI et EFTS pour lesquels le nombre de sous-vœux n’est pas limité et ne sont pas comptés dans le nombre maximum de sous-vœux autorisé).

Parcoursup n’exige aucune hiérarchisation des vœux afin de vous permettre de faire les vœux pour les formations qui vous intéressent vraiment. Vous devez expliquer, pour chaque vœu formulé, en quelques lignes, ce qui vous motive pour la formation. Ce travail peut être fait en classe avec l’aide de vos enseignants. En savoir plus sur le projet de formation motivé : cliquez ici.

Conseil : éviter de ne formuler qu’un seul vœu et penser à diversifier vos vœux entre les formations sélectives et non sélectives.


Vous pouvez formuler jusqu’à 10 vœux en apprentissage (ils s’ajoutent aux 10 vœux possibles pour des formations hors apprentissage). Dans votre dossier, les vœux en apprentissage sont répertoriés dans une liste distincte.

Dans le cas des vœux multiples, vous pouvez faire jusqu’à 20 sous-vœux au total.


Pour rechercher et sélectionner les formations qui vous intéressent, vous devez utiliser le moteur de recherche des formations en y indiquant vos critères de recherche (type de formation, spécialité/mention, localisation, etc.) ou la carte interactive des formations en saisissant des mots clés. Rechercher une formation


Cette fiche contient des informations que vous devez lire attentivement avant de formuler votre vœu : elles sont essentielles pour mieux connaitre les formations et leurs débouchés et bien évaluer la pertinence de vos choix.

Les informations fournies pour chaque formation :

  • Contenu et organisation des enseignements
  • Connaissances et compétences attendues
  • Critères généraux d’examen des vœux
  • Dates des journées portes ouvertes ou des journées d’immersion
  • Contact d’un responsable pédagogique, d’un référent handicap et d’étudiants ambassadeurs
  • Affichage du secteur géographique (pour les licences et PACES)
  • Affichage du nombre de places proposées en 2019
  • Affichage du nombre de candidats et du nombre d’admis en 2018
  • Affichage des taux de passage en 2ème année et de réussite selon le bac, des débouchés et des taux d’insertion professionnelle

Vous avez la possibilité de formuler des vœux dans des formations sélectives si cela correspond à votre projet de poursuite d’études. Attention, ces formations ont la possibilité de répondre par la négative à partir du 15 mai 2019. C’est pourquoi nous vous conseillons de diversifier vos vœux entre des formations sélectives et non sélectives.

N’hésitez pas en parler avec vos enseignants.


Un vœu multiple est un regroupement de plusieurs formations similaires en vue de faire l'objet d'un même vœu et ainsi d’élargir les possibilités de choix des candidats. Chaque vœu multiple est composé de sous-vœux qui correspondent chacun à un établissement différent. Vous pouvez choisir un ou plusieurs établissements, sans avoir besoin de les classer.

Exemple de vœu multiple : Sophie demande le BTS « Métiers de la chimie » dans 7 établissements différents. Dans le décompte total des vœux de Sophie, ces demandes comptent pour 1 vœu et 7 sous-vœux.

Le vœu multiple permet d’élargir les possibilités : vous pouvez faire jusqu’à 20 sous-vœux pour l’ensemble des vœux multiples (hors écoles, PACES Ile-de-France, IFSI et EFTS pour lesquels le nombre de sous-vœux n’est pas limité et ne sont pas comptés dans le nombre maximum de sous-vœux autorisé).


  • Les BTS et les DUT (hors apprentissage) sont regroupés par spécialité à l’échelle nationale. Chaque établissement proposant une même spécialité correspond à un sous-vœu d’un vœu multiple. Pour demander une spécialité de BTS ou de DUT, vous formulez un vœu multiple et vous pouvez choisir jusqu’à 10 sous-vœux dans cette spécialité.
  • Les DCG (diplôme de comptabilité et de gestion) sont regroupés à l’échelle nationale. Chaque établissement proposant un DCG correspond à un sous-vœu du vœu multiple.

    Pour demander un DCG, vous formulez un vœu multiple et vous pouvez choisir jusqu’à 10 sous- vœux.

  • Les CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) sont regroupées par voie à l’échelle nationale. Chaque établissement proposant une même voie correspond à un sous-vœu du vœu multiple. La demande d’une CPGE d’un même établissement avec ET sans internat compte pour un seul sous-vœu. Pour demander une voie de CPGE, vous pouvez choisir jusqu’à 10 sous-vœux dans cette voie.
  • Les IFSI (Instituts de Formation en Soins Infirmiers) sont regroupés à l’échelle territoriale (au niveau de l'université). Chaque IFSI correspond à un sous-vœu du vœu multiple. Pour demander un IFSI, vous formulez un vœu multiple. Chaque institut correspond à un sous vœu et le nombre de sous-vœux pouvant être demandés n’est pas limité.
  • Exemple : Pour demander une admission en IFSI, vous formulez un vœu multiple correspondant à un regroupement d’IFSI et pouvez choisir autant d’établissements que vous souhaitez.

    Vous demandez une formation au sein du regroupement d’IFSI porté par l’Université Bretagne Sud (3 établissements). Cette demande compte pour 1 vœu. Vous choisissez au sein de ce regroupement les établissements que vous souhaitez: Vannes, Pontivy, Lorient.

    Vous demandez en plus un autre regroupement d’IFSI : par exemple, le regroupement porté par l’Université de Rennes (7 établissements). Cette deuxième demande compte également pour 1 vœu. Vous choisissez au sein de ce regroupement les établissements que vous souhaitez parmi les 7 proposés.

    Au total, les vœux IFSI comptent pour 2 dans la liste de vos vœux. En revanche, vos sous-vœux portant sur les IFSI que vous avez choisis ne sont pas comptés dans le nombre de 20 sous-vœux maximum autorisés.

A noter : les sous-vœux portant sur ces formations ne sont pas comptés dans le nombre maximum de sous-vœux autorisé.

  • Les EFTS (Etablissements de Formation en Travail Social) sont regroupées par diplôme d’Etat à l’échelle nationale. Pour demander un EFTS, vous formulez un vœu multiple. Chaque établissement correspond à un sous-vœu et le nombre de sous-vœux pouvant être demandés n’est pas limité.

A noter : les sous-vœux portant sur ces formations ne sont pas comptés dans le nombre maximum de sous-vœux autorisé.

  • Quelques formations de licences ou de PACES (Première Année Commune aux Etudes de Santé) peuvent également être regroupées par mention à l’échelle de l’académie ou de la région académique. Chaque établissement proposant une même mention correspond à un sous-vœu du vœu multiple. Lorsque vous demandez ces types de licence, vous formulez un vœu multiple et vous pouvez choisir jusqu’à 10 sous-vœux.

A noter : les formations PACES en Ile-de-France sont regroupées à l’échelle régionale et le nombre de sous vœux n’est pas décompté dans le nombre de sous vœux autorisés.


Non. Sauf quelques exceptions, dans la très grande majorité des licences, un vœu pour une même licence dans l’université X et un autre dans l’université Y comptent pour 2 vœux. Le vœu en licence n’est donc pas considéré comme un vœu multiple.


Le vœu multiple « Première année commune aux études de santé (PACES) Ile-de-France » comporte 7 sous-vœux correspondant à toutes les UFR médicales franciliennes.

Vous pouvez donc demander une ou plusieurs de ces UFR médicales franciliennes sans avoir besoin de les classer.

Le vœu multiple « PACES Ile-de-France » ne comptera que pour un vœu parmi les 10 vœux possibles. Les sous-vœux formulés ne sont pas décomptés dans le nombre total de sous-vœux autorisé (fixé à 20).

Nous vous conseillons fortement de faire plusieurs sous-vœux.

A noter : ces règles concernent tous les lycéens, quelle que soit leur académie d’origine.

En savoir plus sur la PACES en Ile-de-France.


Oui, lorsqu’elles se regroupent par « réseaux d’établissements » et qu’elles recrutent leurs futurs étudiants à partir d’un concours commun.

Lorsque vous demandez ce type de réseau d’écoles, vous formulez un vœu multiple. Chaque école du réseau correspond à un sous-vœu, et le nombre de sous-vœux pouvant être demandés n’est pas limité. Vous devrez cocher chaque sous-vœu qui vous intéresse.

A noter : les sous-vœux portant sur ces formations ne sont pas comptés dans le nombre maximum de sous-vœux autorisé.


La demande d’une CPGE d’un même établissement avec ET sans internat compte pour un seul sous-vœu.


Vous pouvez supprimer un vœu tant qu'il n'est pas confirmé.


Parcoursup n’exige aucune hiérarchisation des vœux afin de vous permettre de faire les vœux pour les formations qui vous intéressent vraiment. Pour chaque vœu formulé, vous devez donc expliquer, en quelques lignes, ce qui vous motive pour cette formation, expliciter les démarches faites pour connaître cette formation.

Cette démarche vous permettra avant tout de réfléchir à ce qui vous intéresse dans telle ou telle formation, au moment de la formulation d’un vœu.

Vos enseignants et en particulier vos professeurs principaux, ainsi que les psychologues de l’éducation nationale sont présents pour vous accompagner dans cet exercice de rédaction, n’hésitez pas à les solliciter.

Les services d’orientation à l’université peuvent aussi vous accompagner si vous êtes étudiant en réorientation.


Les projets de formation doivent être saisis au plus tard le 3 avril 2019 mais il est souhaitable qu’ils puissent autant que possible être terminés avant le 14 mars 2019 à 23h59 (heure de Paris), date limite pour la formulation des vœux.

Dans les lycées, le projet de formation motivé pourra éclairer les professeurs principaux et le chef d’établissement qui porte une appréciation sur votre capacité à réussir dans la formation demandée sur la fiche Avenir dans le cadre du 2eme conseil de classe (ou 1er s’il s’agit d’un conseil de classe semestriel).

Le projet de formation motivé est aussi un élément communiqué aux formations de l’enseignement supérieur qui peuvent l'utiliser au moment de l’examen des candidatures pour apprécier la motivation du candidat, en complément des autres informations fournies dans son dossier.



Vous devez confirmer chacun de vos vœux, une fois votre dossier complété avec les éléments demandés par les formations. Cette confirmation est indispensable pour que votre vœu soit pris en compte.

La date limite de confirmation des vœux est le 3 avril 2019 23h59 (heure de Paris).


  • Votre dossier doit être complété avec les éléments demandés par les formations
  • Pour chaque formation demandée, vous devez avoir saisi votre projet de formation motivé
  • Vous devez renseigner la rubrique « ma préférence » (information confidentielle, non transmise aux établissements, qui sera utilisée par la commission d’accès à l’enseignement supérieur qui étudiera votre dossier si vous ne recevez pas de proposition d’admission).

Seuls les vœux confirmés seront étudiés par les établissements d’enseignement supérieur et pourront donner lieu à une proposition d’admission à partir du 15 mai 2019.

A savoir :

  • En cas de besoin, vous pouvez tout de même modifier des éléments de votre dossier jusqu’au 3 avril 2019 23h59 (heure de Paris), même après la confirmation de vos vœux.
  • Après le 3 avril 2019 23h59 (heure de Paris), vous ne pouvez plus rien modifier dans votre dossier.

Vous pouvez vérifier « l’état » de chacun vos vœux (confirmé / à confirmer) dans votre dossier candidat. L’état « confirmé » doit être indiqué en face de chaque vœu que vous souhaitez transmettre aux formations.


Ce vœu ne sera pas transmis à la formation, votre dossier ne sera donc pas étudié par l’établissement d’enseignement supérieur concerné.

A savoir : chaque vœu est indépendant. Si vous n’avez pas confirmé certains vœux, ceux qui ont été confirmés seront transmis aux formations concernées pour examen.


Vous pouvez modifier certains éléments tels que le projet de formation motivé ou renoncer à un vœu confirmé s'il ne vous interesse plus.


Afin d’accompagner les candidats de Parcoursup en situation de handicap ou atteints d’un trouble de santé invalidant, plusieurs dispositifs ont été mis en place en concertation avec les associations représentatives des personnes en situation de handicap :

  • Un référent handicap dans toutes les formations inscrites sur Parcoursup. Le rôle de ce référent est de répondre à vos questions ou celles de votre famille sur les aménagements possibles pour faciliter votre poursuite d’études.
  • Une fiche de liaison dans la rubrique «profil » du dossier Parcoursup. Cette fiche peut permettre au candidat de préciser les modalités d’accompagnement dont il a bénéficié dans son parcours (PPS, PAI, PAEH, autres). Le renseignement de cette fiche n’est pas obligatoire. Si elle est renseignée, elle sera transmise seulement à la commission d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) en charge, auprès du recteur, des demandes de réexamen de la candidature prévue par la loi du 8 mars 2018 (le renseignement de la fiche n’est pas un prérequis pour saisir le recteur au titre du droit au réexamen). Cette fiche n’est pas transmise aux établissements chargés d’examiner les vœux.

    De plus et uniquement si le candidat le souhaite, il pourra télécharger cette fiche et la communiquer au moment de l’inscription administrative dans l’établissement qu’il aura choisi, au référent handicap de l’établissement afin de préparer le plus en amont possible les aménagements dont il aura besoin au cours de l’année.


Si vous souhaitez mentionner des éléments qu’il vous paraît utile de faire connaître aux commissions d'examen des vœux (par exemple : absence pendant un trimestre, absence de certaines notes, dispense particulière, parcours non linéaire…), vous pouvez le faire dans la rubrique "Scolarité / onglet 2018-2019" de votre dossier Parcoursup.


Non, le CV est remplacé par la rubrique « Vos activités et centres d’intérêt » sauf pour les formations en apprentissage.

Cette rubrique vous permet de valoriser vos expériences professionnelles et personnelles ainsi que les compétences extrascolaires comme les stages, les séjours linguistiques, le bénévolat, les pratiques sportives…

Vous pouvez compléter quatre rubriques : expériences d’encadrement et d’animation, engagement citoyen et bénévolat, expériences professionnelles et stages, pratiques sportives et culturelles. Aucune n’est obligatoire, mais chacune d’entre elles est une occasion de valoriser les compétences et expériences acquises pendant votre parcours, que vous soyez lycéen, étudiant en réorientation ou en reprise d’études.

Cette rubrique est facultative mais est importante pour votre dossier, notamment lorsqu’une formation a mentionné dans ses critères généraux d’examen des vœux qu’elle prendrait en compte le CV. Dans ce cas, ce seront en effet les éléments que vous aurez renseignés dans cette rubrique qui seront transmis à la formation et lui permettront, en plus des informations concernant votre scolarité, d’apprécier votre parcours.


La rubrique "Vos activités et centres d’intérêt" vous permet de valoriser vos expériences professionnelles et personnelles, ainsi que les compétences extrascolaires comme les stages, les séjours linguistiques, le actions de bénévolat, les pratiques sportives… toutes les expériences comptent et peuvent être valorisées.

Vous pouvez compléter quatre rubriques : expériences d’encadrement et d’animation, engagement citoyen et bénévolat, expériences professionnelles et stages, pratiques sportives et culturelles. Aucune n’est obligatoire, mais chacune d’entre elles est une occasion de valoriser les compétences et expériences que vous avez eues pendant votre parcours, que vous soyez lycéen, étudiant en réorientation ou en reprise d’études.

Si vous avez des certifications ou obtenu un titre, un prix ou un diplôme non scolaire, vous pourrez l’indiquer. Attention, lors de votre inscription dans l’établissement, des justificatifs peuvent vous être demandés pour vérifier la validité des titres ou diplômes que vous avez indiqués posséder.

Pour les étudiants en réorientation et les candidats en reprise d’études, si vous renseignez la fiche de suivi, les éléments renseignés dans la rubrique "Vos activités et centres d’intérêt" seront intégrés dans cette fiche.

Vous pouvez renseigner la rubrique "Vos activités et centres d’intérêt" jusqu’au 3 avril inclus.


La rubrique "Vos activités et centres d’intérêt" est destinée à tous, que vous soyez lycéen, étudiant en réorientation ou en reprise d’études.

Pour les étudiants en réorientation et les personnes en reprise d’études, si vous renseignez la fiche de suivi, les éléments renseignés dans la rubrique "Vos activités et centres d’intérêt" seront intégrés dans cette fiche.


Si vous êtes lycéen (y compris au CNED), les bulletins de terminale (1er et 2e trimestre) et de première doivent être renseignés. Dans la plupart des cas, ils sont renseignés automatiquement à la 2e quinzaine de mars : pensez à les vérifier et à signaler toute erreur ou oubli à votre établissement. S’ils ne sont pas renseignés automatiquement, vous devez les saisir.

Si vous êtes étudiant en réorientation, vos notes de 1ere année doivent être saisies (si vous n’avez pas eu de notes, saisissez N). Vos bulletins de terminale et de première seront renseignés automatiquement si votre dossier de l’année 2018 a pu être récupéré, sinon vous devrez les saisir.


La rubrique « Préférence » sert d’abord à informer la commission d'accès à l'enseignement supérieur de votre projet prioritaire, dans le cas où vous n'auriez reçu aucune proposition d'admission. Ces informations seront utiles pour la commission de votre académie qui pourra vous faire des propositions si vous n’avez pas reçu de proposition d’admission avant les résultats du baccalauréat.

Dans la rubrique « Préférence », vous êtes aussi invité à indiquer si vous avez formulé ou envisagé de formuler des vœux dans des formations hors Parcoursup, ou si vous avez des projets professionnels ou personnels, en dehors de la plateforme.

Les informations que vous renseignerez dans cette rubrique sont confidentielles et ne sont pas transmises aux établissements et formations pour lesquelles vous avez formulé un vœu.



Les formations doivent procéder à l’examen de chaque vœu reçu. L’appréciation de chaque vœu est faite au regard de la cohérence entre, d’une part, le projet de formation du lycéen, apprenti ou étudiant en réorientation, ses acquis et ses compétences et, d’autre part, les attendus de la formation et critères généraux d’examen définis par la formation.

Conformément à l’objectif de transparence de la procédure nationale de préinscription, les critères d’examen qui seront pris en considération pour l’examen des candidatures sont renseignés par chaque formation sur Parcoursup. Quand vous sélectionnez une formation, il suffit de cliquer sur l’onglet « Examen du dossier ».

Nous vous invitons à lire attentivement ces informations qui pourront vous éclairer pour vos choix.


Dans la plupart des cas oui. Les bulletins de terminale (1er et 2e trimestre) et de première sont pris en considération. Les notes de 1ère année peuvent aussi être prises en compte pour les étudiants en réorientation.

Pour les élèves de terminale, une fiche Avenir est aussi transmise via Parcoursup. Elle comprend la moyenne des 2 premiers trimestres, le positionnement de l'élève dans la classe, une appréciation complémentaire sur le profil de l'élève et l'avis du chef d'établissement sur la capacité de l'élève à réussir dans la formation demandée.


L’anonymisation des dossiers signifie que certaines informations concernant le candidat ne seront pas visibles par les établissements de l’enseignement supérieur lors de l’examen des vœux formulés.


Les informations anonymisées sont le nom, prénom, âge, et adresse du domicile du candidat. Ces informations ne seront pas anonymisées pour les formations qui organisent des concours ou entretiens, les formations en apprentissage accompagnant les candidats dans la recherche d’un contrat et les Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles avec internat.

A noter : certains éléments des dossiers Parcoursup ne sont pas anonymisés comme les appréciations sur les bulletins scolaires et les pièces justificatives de titre ou de diplôme, qui sont produites par les candidats à la demande des formations ou encore les fiches Avenir dans lesquelles figure la référence au lycée du candidat.


Si vous avez confirmé un vœu ou un sous-vœu et que celui-ci ne vous intéresse plus, vous pouvez y renoncer jusqu’au 10 mai inclus (hormis les vœux en apprentissage).

A noter : pour renoncer à un sous-vœu, il faut consulter le détail du vœu, cliquer sur "modifier" puis décocher le ou les sous vœux qui ne vous intéressent plus (n’oubliez pas d’enregistrer).

Vous pourrez également renoncer à un vœu ou sous-vœu à tout moment pendant la phase d’admission à compter du 15 mai.


Pour les formations sélectives, l’admission se fait sur dossier et dans certains cas par concours ou entretien. Les modalités afférentes à chaque formation sont indiquées sur la plateforme.

Pour les formations sélectives, la décision qui sera affichée à partir du 15 mai 2019 peut être :

- une acceptation de la candidature, éventuellement conditionnée par le suivi de dispositifs d’accompagnement pédagogique adaptés et de parcours personnalisés

- un refus de la candidature

Il est rappelé que pour favoriser la mobilité sociale, la plateforme Parcoursup prévoit la fixation par le recteur de pourcentages minimaux permettant de favoriser :

- l’accès des bacheliers boursiers de l’enseignement secondaire aux formations sélectives

- l’accès des bacheliers professionnels en BTS et l’accès des bacheliers technologiques en DUT.


Un candidat peut accéder à la licence ou PACES de son choix à l’université, dans la limite des capacités d’accueil.

Pour les formations non sélectives, la décision qui sera affichée à partir du 15 mai 2019 peut être :

- une acceptation de la candidature

- une acceptation de la candidature conditionnée par le suivi de dispositifs d’accompagnement pédagogique adaptés et de parcours personnalisés

A la suite de l’examen des vœux, l’université peut vous demander de suivre des dispositifs d’accompagnement pédagogique adaptés et de parcours personnalisés en licence (remise à niveau, cursus adapté…) pour favoriser votre réussite.

Si le nombre de vœux reçus est supérieur au nombre de places disponibles : les vœux sont ordonnés après que les dossiers des candidats ont été examinés par les commissions d’examen des vœux pour vérifier leur adéquation avec la formation demandée.

Attention : quelques licences, notamment lorsqu’il s’agit d’une licence qui délivre deux diplômes, peuvent être sélectives. Dans ce cas, cette information est indiquée dans la rubrique « Formation » de sa fiche de présentation.

A savoir : dans les licences ou PACES très demandées, des priorités peuvent être définies par le recteur pour faciliter l'accès des bacheliers qui le souhaitent aux formations d'enseignement supérieur situées dans l'académie où ils résident.

Pour favoriser la mobilité sociale, la plateforme Parcoursup prévoit la fixation par le recteur de pourcentages minimaux permettant de favoriser l’accès des bacheliers boursiers de l’enseignement secondaire aux formations non sélectives.


Chaque candidat peut demander par courrier, dans le délai d’un mois suivant la notification de la décision, à la formation dans laquelle il n’a pas été admis les motifs de la décision prise.

Les informations lui sont ensuite transmises par voie postale avec les éléments demandés.



La phase principale se déroule du 15 mai 2019 au 19 juillet 2019.

A partir du 15 mai 2019 19 heures (heure de Paris), vous pourrez consulter dans votre dossier Parcoursup les réponses données par les formations pour chaque vœu et sous-vœu que vous avez formulé. Vous recevez les propositions d’admission au fur et à mesure et en continu.

Chaque fois qu’un candidat accepte ou renonce à une proposition reçue, il libère des places qui seront ensuite proposées à d’autres candidats. Chaque jour, de nouveaux candidats auront donc de nouvelles propositions.


Pour une formation sélective (CPGE, BTS, DUT, écoles, IFSI, EFTS, etc.) :

  • Oui : vous avez une proposition d’admission et devez y répondre dans les délais indiqués
  • : vous n'avez pas encore de proposition d'admission. Votre position en liste d'attente est indiquée en face du voeu, elle évoluera en fonction des places qui se libèrent
  • Non : vous êtes refusé dans cette formation.

Pour une formation non sélective (licence, 1ère année des études de santé - PACES) :

  • Oui : vous avez une proposition d’admission et devez y répondre dans les délais indiqués
  • Oui-si : vous avez une proposition d’admission et la formation vous propose de suivre un parcours adapté avec des remises à niveau permettant de renforcer votre capacité à réussir dans la formation
  • : vous n'avez pas encore de proposition d'admission. Votre position en liste d'attente est indiquée en face du voeu, elle évoluera en fonction des places qui se libèrent

Cela signifie que vous êtes accepté dans la formation à condition de suivre un parcours adapté à votre profil (remise à niveau, soutien, tutorat …). Ce parcours vous est proposé car la formation considère que vous avez besoin de consolider ou renforcer certaines compétences nécessaires pour suivre et réussir dans la formation.

Ces dispositifs de réussite sont une véritable opportunité : c’est une aide concrète pour vous donner tous les atouts pour réussir dans la formation que vous avez choisie.

Dans votre dossier, en face de la proposition d'admission ou du voeu en attente "OUI-SI", le bouton "Parcours adapté" vous permet de consulter la description du parcours proposé par la formation.


Cela signifie que le nombre de places disponibles et votre rang de classement dans la formation ne permet pas, pour l’instant, de vous faire une proposition d’admission. Vous êtes alors placé sur la « liste d’attente » de cette formation, en attendant que des places se libèrent.

Plus d'informations sur le fonctionnement des listes d'attente, consultez la vidéo ""

A partir du 15 mai 2019, vous recevez une alerte quand une proposition d’admission vous est envoyée par une formation :

  • sur votre portable, par sms et via l’application Parcoursup que vous avez téléchargée (disponible avant la phase d'admission)
  • sur votre messagerie personnelle (une adresse mail valide est demandée au moment de la création de votre dossier sur la plateforme Parcoursup)
  • sur la messagerie de votre dossier Parcoursup

Les dossiers sont actualisés une seule fois par jour, chaque matin.


Si vous recevez une proposition d’admission entre le 15 mai 2019 et le 19 mai 2019 : vous avez 5 jours pour répondre (J+4)

Exemple : vous recevez une proposition d’admission le 18 mai 2019 : vous pouvez accepter ou renoncer à cette proposition jusqu’au 22 mai 2019 23h59 (heure de Paris).

A partir du 20 mai, si vous recevez une proposition d’admission, vous avez 3 jours pour y répondre (J+2).

Exemple : vous recevez une proposition d’admission le 5 juillet 2019, vous pouvez accepter ou renoncer à cette proposition jusqu’au 7 juillet 2019 23h59 (heure de Paris).

Les dernières propositions d’admission seront envoyées le 17 juillet 2019 et vous aurez 3 jours pour y répondre (jusqu’au 19 juillet 2019 23h59, heure de Paris).

Pendant les épreuves écrites du baccalauréat du 17 au 24 juin 2019 : l’envoi des propositions d’admission est interrompu et les délais de réponse sont suspendus. Vous gardez toujours la possibilité de répondre aux propositions reçues avant le début des épreuves.

Exemple : vous recevez une proposition d’admission le 16 juin 2019, donc 1 jour avant les épreuves du baccalauréat, vous pouvez accepter ou renoncer à cette proposition jusqu’au 26 juin 2019 23h59, heure de Paris (qui comprend le délai de 3 jours et les 8 jours de suspension du délai pendant les épreuves).

Téléchargez l’infographie « les délais de réponse aux propositions d’admission»


Si vous ne répondez pas à une proposition d’admission dans les délais prévus, vous perdez toutes les propositions d’admission qui vous sont faites et vos vœux en attente. Si vous êtes dans cette situation vous aurez la possibilité, pendant 5 jours après l’expiration du délai, de vous connecter à votre dossier Parcoursup pour demander le rétablissement de vos vœux en attente en envoyant un message via « contact ».

Soyez attentifs aux délais de réponse indiqués en face de chacun des vœux et n’oubliez pas de confirmer vos choix avant de quitter votre session.


Si cette proposition vous plait, vous l’acceptez. Vous avez également la possibilité d’y renoncer mais cela est imprudent.

En ce qui concerne vos autres vœux en attente, vous devez indiquer ceux que vous souhaitez maintenir (et donc qui vous intéressent encore) sinon ils seront supprimés. Si vous êtes certain de vos choix, vous pouvez, à partir du 25 juin, demander à activer l’option de répondeur automatique.

Vous consultez les modalités d’inscription administrative de la formation acceptée.


Vous ne pouvez en accepter qu’une seule, celle que vous préferez.

Lorsque vous acceptez une proposition, vous renoncez aux autres propositions et ainsi vous libérez des places qui pourront être proposées à d’autres candidats.

Si des vœux en attente vous intéressent davantage que la proposition acceptée, vous devez l’indiquer sur la plateforme en les « maintenant ».

Vous consultez les modalités d’inscription administrative de la formation acceptée.


Vous devez répondre à chaque proposition d'admission avant la date limite indiquée. Soyez attentif : ne laissez jamais passer un délai de réponse car un délai non respecté entraîne la suppression de toutes les propositions d’admission (sauf celle déjà éventuellement acceptée) et des vœux en attente.

Exemple : vous avez reçu une proposition d’admission pour la formation A avec une date limite de réponse 19 mai et une autre pour la formation B avec une date limite au 21 mai.

Si c’est la formation A qui vous intéresse : acceptez la avant le 19 mai 23h59. Vous renoncerez ainsi à la formation B.

Si c’est la formation B qui vous intéresse : vous devez l’accepter avant le 21 mai 23h59 MAIS vous devez aussi respecter le délai 19 mai pour répondre à la formation A sinon vous perdrez les 2 propositions d’admission. Donc 2 possibilités :
  • Dans un 1er temps, vous refusez la formation A avant le 19 mai puis dans un 2nd temps acceptez la formation B avant le 21 mai
  • Ou acceptez la formation B avant le 19 mai. Vous renoncerez ainsi à la formation A dans les temps.

Vos vœux en attente sont maintenus automatiquement. Vous n'avez rien à faire.

Votre position en liste d'attente est indiquée en face de chaque vœu, elle évoluera au fur et à mesure que des places vont se libérer.

Différents indicateurs sont disponibles pour vous permettre de mieux comprendre et évaluer votre position en liste d'attente. Pour bien comprendre le fonctionnement des listes d'attente, consultez la vidéo :

Dans la rubrique « Admission », en face de chaque vœu en attente, vous pouvez cliquer sur le bouton « Liste d’attente » pour obtenir les informations suivantes :

  • votre position dans la liste d'attente ;
  • le nombre total de candidats dans la liste d'attente ;
  • le nombre de places dans la formation ;

Nouveautés 2019 - les indicateurs de la liste d’appel :

  • Votre position dans la liste d’appel de la formation : cette liste d’appel correspond à l’ordre dans lequel les candidats peuvent recevoir une proposition d’admission.
  • La position dans la liste d’appel du dernier candidat qui a reçu une proposition d’admission en 2018 (information disponible pour certaines formations uniquement)
  • La position du dernier candidat qui a reçu une proposition d’admission cette année (cet indicateur évolue tout au long de la phase d’admission)
L’ensemble de ces informations permet de comprendre et suivre l'évolution de votre situation en liste d'attente et de faire vos choix de manière éclairée. Pour comprendre le fonctionnement des listes d'attente, n'hésitez pas à consulter la vidéo :

Oui, ils sont maintenus automatiquement : vous n'avez rien à faire.

Si, parmi les formations pour lesquelles vous êtes en attente d’une place, certaines ne vous intéressent plus, vous pouvez y renoncer.


Dès le 15 mai 2019, si vous avez formulé des vœux seulement pour des formations sélectives (BTS, IUT, écoles etc.) et que vous n’obtenez que des réponses négatives, vous pourrez demander un entretien individuel ou collectif au sein de votre lycée ou dans un Centre d’Information et d’Orientation pour envisager d’autres choix de formation et préparer la phase d'admission qui débute le 25 juin.

La phase complémentaire vous permet de formuler de nouveaux vœux et d’obtenir une proposition d’admission dans une formation disposant de places disponibles.

Après les résultats du baccalauréat et si vous participez à la phase complémentaire, vous pourrez demander l’accompagnement individualisé de la commission d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) de votre académie pour trouver la proposition la plus adaptée à votre projet.


Si vous ne recevez aucune proposition d'admission, vous pourrez formuler de nouveaux vœux lors de la phase complémentaire à partir du 25 juin 2019 pour des formations disposant de places disponibles.

Après les résultats du baccalauréat, dans chaque académie, une commission pilotée par le recteur (commission d’accès à l’enseignement supérieur - CAES) examinera la situation des candidats en vue de leur proposer d’autres formations proches de leurs choix initiaux. Il est important dans ce cas précis de bien compléter la rubrique « Ma préférence » en élargissant au maximum vos souhaits d’orientation afin d’aider au maximum la CAES dans son rôle d’accompagnement .


Vous pouvez renoncer à la proposition et à la possibilité de suivre cette formation si ce dispositif ne vous intéresse pas. N’hésitez pas tout de même à bien vous renseigner auprès de la formation avant d’y renoncer, ce dispositif est un véritable « plus » pour réussir votre 1ère année.

Découvrez des témoignages d’étudiants ayant suivi ce type de parcours.


Vous devez prendre connaissance des modalités d’inscription administrative dans cette formation et suivre les instructions données par l’établissement sur le site.
Téléchargez le calendrier de l’inscription administrative dans votre futur établissement


Vous pouvez accepter la proposition reçue sur Parcoursup jusqu’à ce que vous receviez une réponse de l’autre formation en dehors de la plateforme.

Si cette réponse est positive, vous devez obligatoirement renoncer à la proposition d’admission sur Parcoursup pour qu’elle bénéficie à un autre candidat, vous désinscrire de la plateforme et télécharger depuis votre dossier l'attestation de désinscription qui vous sera demandé au moment de votre inscription dans la formation hors Parcoursup. Cette attestation est obligatoire.


Après la suspension de l’envoi des propositions d’admission pendant les épreuves écrites du baccalauréat, la phase d’admission principale Parcoursup a redémarré : ainsi depuis le 25 juin, les formations envoient des propositions d'admission en fonction des places disponibles et les listes d'attente évoluent au fur et à mesure que des places se libèrent par des candidats qui refusent une proposition d'admission ou renoncent à un vœu en attente.

La position dans la liste d’appel de la formation du dernier candidat à avoir reçu une proposition dans la phase d’admission 2019 est un indicateur de remplissage de la formation : si cette position n’évolue plus durablement, c’est que la formation est remplie.

A noter : si cette position n'évolue pas pendant plusieurs jours d'affilée, il reste toujours possible que des places soient libérées par la suite lorsque des candidats admis décident finalement de se désinscrire pour aller dans d’autres formations ou s’engager dans d’autres projets (formations hors parcoursup, études à l’étranger,…).

Exemples :

Sarah est en liste d’attente. Elle regarde le lundi la position dans la liste d'appel 2019 du dernier candidat qui a reçu une proposition d’admission. Cette position indique alors la position 39. Le jeudi elle regarde à nouveau, et cette position est passée à 45 : cela veut dire que la formation continue d’envoyer des propositions d’admission et n’est pas encore remplie.

Laurent est en liste d’attente. Il regarde le lundi la position dans la liste d'appel 2019 du dernier candidat qui a reçu une proposition d’admission. Cette position indique alors la position 39. Le vendredi il regarde à nouveau : la position du dernier candidat à avoir reçu une proposition d’admission est égale à 39. La formation n’a pas fait de nouvelle proposition. La formation n’appelle plus de nouveaux candidats.

Par ailleurs, la phase complémentaire est ouverte depuis le 25 juin : un peu plus de 4 000 formations sélectives et non sélectives qui ont des places disponibles sont proposées. Les candidats qui n’ont pas encore de proposition d’admission et dont les vœux en attente n’évoluent plus peuvent consulter la carte interactive des formations sur Parcoursup.fr et formuler des nouveau vœux dans le cade de la phase complémentaire. L’année dernière, plus de 80 000 candidats ont ainsi pu recevoir une proposition d’admission dans une formation de leur choix.



Un mois et demi après le début de la phase d’admission, deux points d'étape obligatoires sont prévus :

si vous êtes lycéen, c’est l’occasion de faire le point sur votre dossier à deux moments clés, après les épreuves du baccalauréat et après les résultats, et demander, si vous le souhaitez, un conseil auprès de votre lycée, en particulier votre professeur principal, ou auprès d’un CIO près de chez vous

si vous êtes actuellement étudiant, c’est l’occasion pour vous de faire le point sur votre situation en fonction de vos projets pour la rentrée prochaine et confirmer ainsi si vous souhaitez toujours vous réinscrire en première année via Parcoursup. Vous pouvez, si vous le souhaitez, demander un conseil auprès d’un service d’information et d’orientation universitaire ou d’un CIO

si vous êtes en reprise d’études, c’est l’occasion pour vous de faire le point sur votre situation en fonction de vos projets pour la rentrée prochaine. En complément, à l’issue du 1er point d’étape, vous pourrez compléter votre projet en répondant à un questionnaire sur Parcoursup qui permettra de mieux vous accompagner.

Ces points d’étape sont obligatoires, sauf si vous avez déjà définitivement accepté une proposition d’admission. Ils concernent donc tous les candidats qui n’ont que des vœux en attente et ceux qui ont accepté une proposition d’admission tout en maintenant des vœux en attente.


Ce point d’étape final est prévu du 17 au 19 juillet, avant la fermeture de la phase principale, pour confirmer votre choix d’inscription dans votre future formation.

Ce point d’étape final est obligatoire si vous avez accepté une proposition d’admission tout en maintenant des vœux en attente.


Les deux premiers points d’étape obligatoires sont prévus :

du 25 juin jusqu’au 27 juin 2019, un peu plus d’un mois après le début de la phase d’admission

du 6 juillet au 8 juillet 2019, après les résultats du baccalauréat (1er groupe)

Le point d’étape final est prévu :

du 17 juillet au 19 juillet 2019, avant la fin de la phase d’admission

Une alerte par mail, sms et l’application Parcoursup vous sera envoyée pour vous rappeler chaque point d’étape à réaliser sur votre dossier.

Si vos parents ont renseigné leurs coordonnées (adresse mail, numéro de portable) dans votre dossier, ils recevront les mêmes alertes que vous.

Pour rappel, les candidats qui ont accepté de manière définitive une proposition d’admission (sans maintien de vœux en attente) ne sont pas concernés par ces points d’étape.

Plus d'informations : Téléchargez l’infographie « Les points d’étape »


Pour les deux points d’étape obligatoires (du 25 au 27 juin et du 6 au 8 juillet 2019) :

• Si vous n’avez que des vœux « en attente », il vous sera demandé de confirmer les vœux en attente que vous souhaitez maintenir.

• Si vous avez accepté une proposition d'admission tout en maintenant des vœux « en attente », il vous sera demandé de confirmer la proposition acceptée et d'indiquer les vœux « en attente » que vous souhaitez maintenir dans votre dossier.

Vous avez un délai de 3 jours pour confirmer vos vœux dans le cadre des points d’étape. Si ce délai n’est pas respecté, vos vœux en attente puis votre éventuelle proposition d’admission, seront considérés comme abandonnés.

Pour le point d’étape final (du 17 et le 19 juillet 2019) :

Si vous avez accepté une proposition en maintenant un/des vœux(x) « en attente », vous devrez entre le 17 et le 19 juillet, confirmer votre choix d’inscription dans la formation acceptée.

Pour chaque point d’étape, vous recevrez un mail, un sms et une alerte sur l’application Parcoursup au démarrage de chaque point d’étape. Le dernier jour du point d’étape, si vous n’avez pas encore répondu, vous recevrez de nouveau un mail, un sms de rappel et une alerte sur l’application Parcoursup.

Plus d'informations : Téléchargez l’infographie « Les points d’étape »


Dès le 25 juin, pendant le 1er point d’étape, vous pouvez demander un conseil auprès de votre professeur principal (si vous êtes lycéen), dans un CIO proche de chez ou poser vos questions via la rubrique « contact » ou le numéro vert Parcoursup.

A compter du 6 juillet, vous pourrez, si vous n’avez pas reçu encore de proposition d’admission, demander l’accompagnement de la commission d’accès à l’enseignement supérieur de votre académie (CAES) qui vous aidera à trouver une formation qui correspond à votre projet.

Pour cela, deux conditions :

• vous devez avoir formulé au moins un vœu en phase complémentaire pour lequel vous n’avez pas reçu de proposition

• Et vous devez avoir obtenu un baccalauréat français ou un diplôme équivalent depuis moins de 4 ans, soit depuis 2015.


Les points d’étape concernent uniquement les vœux formulés pendant la phase principale :

• Parmi les vœux en attente que vous avez maintenus depuis le 15 mai, vous devez confirmer ceux qui vous intéressent toujours.

• Si vous avez accepté une proposition d’admission pendant la phase principale, vous devez également la confirmer.

Ne sont pas concernés les vœux en apprentissage et les vœux formulés lors de la phase complémentaire :

• Si vous êtes accepté pour une formation en apprentissage sous réserve de la signature d’un contrat ou si vous avez accepté une proposition d’admission en apprentissage, il n’est pas nécessaire de les confirmer pendant les points d’étape.

• Si vous acceptez une proposition d’admission pendant la phase complémentaire, il n’est pas nécessaire de la confirmer pendant les points d’étape.


Pour rappel, pour valider un point d'étape, vous devez confirmer la proposition d'admission acceptée et/ou les vœux en attente que vous souhaitez maintenir.

Si pendant un point d'étape, vous acceptez une nouvelle proposition d'admission et maintenez un ou des vœux en attente, cela revient à valider votre point d'étape. Concrètement dans ce cas, vous acceptez la proposition d’admission et vous indiquez les vœux en attente que vous souhaitez maintenir.


Si vous ne validez pas les points d’étape dans les délais prévus, vous perdrez vos vœux formulés pendant la phase principale. Les vœux en apprentissage et les vœux formulés pendant la phase complémentaire ne sont pas concernés par les points d’étape.

Concrètement :

• Si vous avez uniquement des vœux en attente en phase principale : ces vœux seront considérés comme abandonnés.

• Si vous avez accepté une proposition d’admission en phase principale tout en maintenant des vœux en attente : vos vœux en attente (en phase principale) seront considérés comme abandonnés puis, vous aurez un délai un délai de 5 jours pour indiquer si vous souhaitez conserver la proposition d’admission que vous avez acceptée. Pour cela, vous recevrez un message de Parcoursup.

• Si vous avez accepté une proposition d’admission en phase complémentaire tout en maintenant des vœux en attente en phase principale : vos vœux en attente seront considérés comme abandonnés mais pas votre proposition d’admission

Si vous perdez vos vœux en attente, vous pouvez, à titre exceptionnel, demander leur rétablissement en envoyant un message via « contact »


Pour rappel : le point d’étape final est obligatoire pour confirmer votre choix d’inscription dans votre future formation.

Si vous ne validez pas ce point d’étape, vous perdrez la proposition d’admission que vous avez acceptée (elle sera considérée comme abandonnée).


A partir du 25 juin 2019, après avoir validé votre 1er point d'étape, vous avez la possibilité d'activer l'option du « répondeur automatique ». Cette option facultative vous permet, lorsque vous êtes sûr de vos choix, d'organiser tous vos vœux "en attente"(hors voeux en apprentissage) par ordre de préférence pour que le répondeur automatique puisse répondre positivement à votre place aux propositions d'admission reçues. Si une proposition d’admission est faite sur l’un de vos vœux en attente, votre acceptation sera automatique, selon l’ordre que vous avez établi. Avec le répondeur automatique, vous gagnez en tranquillité, pas besoin de consulter la plateforme, votre choix est pris en compte.

Exemple 1 : vous avez maintenu un voeu en attente, vous avez donc programmé sur le répondeur automatique un seul vœu favori en attente.

Si vous recevez une proposition pour ce vœu, elle sera acceptée automatiquement.

Exemple 2 : vous avez déjà accepté une proposition et avez classé vos 3 vœux en attente.

Si vous recevez une proposition d’admission pour le vœu en attente que vous avez classé en n°2, elle est alors acceptée automatiquement ; votre vœu n°3 en attente est supprimé tandis que votre vœu n°1 en attente est maintenu.

Plus d'informations: Téléchargez l’infographie « le répondeur automatique, comment ça marche ? »



Ce point d’étape final est prévu du 17 au 19 juillet 2019, avant la fin de la phase principale, pour que chaque candidat qui a accepté une proposition d’admission tout en maintenant des vœux en attente puisse confirmer son choix d’inscription dans sa future formation.

Ce point d’étape final est donc obligatoire si vous avez accepté une proposition d’admission en phase principale tout en maintenant des vœux en attente (en phase principale ou en phase complémentaire).

Ne sont pas concernés par le point d’étape final :

- les candidats qui ont accepté de manière définitive une proposition d’admission (sans maintien de vœux en attente)

- les candidats qui ont activé le répondeur automatique

- les candidats qui n’ont que des vœux en attente


Le point d’étape final est prévu du 17 au 19 juillet 2019, avant la fin de la phase d’admission.

Si vous êtes concerné, une alerte par mail, sms et via l’application Parcoursup vous sera envoyée pour vous rappeler ce point d’étape final à réaliser sur votre dossier.

Si vos parents ont renseigné leurs coordonnées (adresse mail, numéro de portable) dans votre dossier, ils recevront les mêmes alertes que vous.

Pour rappel, ne sont pas concernés par le point d’étape final :

- les candidats qui ont accepté de manière définitive une proposition d’admission (sans maintien de vœux en attente)

- les candidats qui ont activé le répondeur automatique

- les candidats qui n’ont que des vœux en attente


Non, le point d’étape final ne vous concerne pas. Il est obligatoire pour les seuls candidats qui ont accepté une proposition d’admission en phase principale tout en maintenant des vœux en attente (en phase principale ou en phase complémentaire).

Les candidats qui n’ont pas reçu de proposition d’admission peuvent formuler des vœux en phase complémentaire et ils peuvent le cas échéant, s’ils remplissent les conditions, solliciter la commission académique d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) de leur académie, pour être accompagnés.


Le point d’étape final concerne uniquement les propositions d’admission acceptées pendant la phase principale.

Ne sont pas concernées les propositions d’admission en apprentissage ou reçues au titre de la phase complémentaire :

• Si vous êtes accepté pour une formation en apprentissage sous réserve de la signature d’un contrat ou si vous avez accepté une proposition d’admission en apprentissage, il n’est pas nécessaire de confirmer votre inscription pendant le point d’étape final.

• Si vous acceptez une proposition d’admission pendant la phase complémentaire, il n’est pas nécessaire de confirmer votre inscription pendant le point d’étape final.


Le point d’étape final est obligatoire pour confirmer votre choix d’inscription dans votre future formation.

Si vous ne validez pas ce point d’étape, vous perdrez la proposition d’admission que vous avez acceptée : cela sera considéré comme un désistement de votre part et elle sera proposée à un autre candidat dès le 20 juillet 2019.


Si vous avez accepté une proposition tout en maintenant un ou des vœu(x) « en attente », vous devez entre le 17 et le 19 juillet 2019, confirmer que vous irez bien vous inscrire dans la formation acceptée en cliquant sur le bouton « Je confirme mon choix d’inscription » depuis votre dossier / rubrique Admission.

Au démarrage de ce point d’étape final, vous recevrez un mail, un sms et une alerte sur l’application Parcoursup. Le dernier jour du point d’étape final, si vous n’avez pas encore répondu, vous recevrez de nouveau un mail, un sms de rappel et une alerte sur l’application Parcoursup.


Non, vous n’avez rien à faire car le point d’étape final est validé d’office en tenant compte du choix que vous avez fait en activant le répondeur automatique. La dernière proposition d’admission que vous avez reçue et acceptée est donc confirmée comme étant la formation dans laquelle vous allez vous inscrire.


Oui. Le point d’étape final permet de confirmer à la formation que vous avez accepté que vous irez bien vous y inscrire. Seuls les candidats qui ont accepté une proposition d’admission de manière définitive (sans maintenir de vœux en attente et/ou de vœux en attente de réponse en phase complémentaire) et les candidats ayant activé le répondeur automatique ne sont pas concernés par le point d’étape final. Les candidats qui n’ont pas reçu de proposition d’admission ne sont pas concernés non plus.


Si cette nouvelle proposition vous intéresse davantage et que vous l’acceptez, cela vaudra validation du point d’étape final.

Si cette nouvelle proposition ne vous intéresse pas, vous devez alors confirmer que vous irez bien vous inscrire dans la formation que vous aviez précédemment acceptée : vous validerez ainsi votre point d’étape final.

Dans les 2 cas, consultez ensuite les modalités et dates d’inscription en cliquant sur le bouton « Inscription administrative » de la formation que vous avez choisie.


Si cette nouvelle proposition en phase complémentaire vous intéresse davantage : vous l’acceptez à la place de la proposition en phase principale.

Si cette nouvelle proposition en phase complémentaire ne vous intéresse pas, vous devez alors confirmer que vous irez bien vous inscrire dans la formation que vous aviez précédemment acceptée en phase principale : vous validerez ainsi votre point d’étape final.

Dans les 2 cas, consultez ensuite les modalités et dates d’inscription en cliquant sur le bouton « Inscription administrative » de la formation que vous avez choisie.


Les dates et les modalités d’inscription sont spécifiques à chaque formation. Une fois que vous avez confirmé que vous irez bien vous inscrire dans la formation que vous aviez acceptée, vous devez consulter les modalités d’inscription en cliquant sur le bouton « Inscription administrative » fournies par la formation en respectant bien la date limite indiquée.

Pour les choix d’inscription confirmés pendant le point d’étape final, la date limite pour réaliser son inscription administrative est fixée au 27 août 2019 à dix-sept heures (heure de Paris).


Le 17 juillet 2019, tous les vœux que vous aviez maintenus « attente » sont archivés dans votre dossier car les dernières propositions d’admission sont envoyées ce même jour. Notez bien que si, à titre exceptionnel, une place venait à se libérer dans une formation suite au désistement d’un autre candidat pendant l’été, la place sera proposée via Parcoursup selon l’ordre de la liste d’attente de la formation archivée au 17 juillet 2019.


Les dernières propositions d’admission au titre de la phase principale sont envoyées le 17 juillet 2019.



Les dates et les modalités d’inscription sont spécifiques à chaque formation. Une fois que vous avez confirmé que vous irez bien vous inscrire dans la formation que vous aviez acceptée, vous devez consulter les modalités d’inscription en cliquant sur le bouton « Inscription administrative » fournies par la formation en respectant bien la date limite indiquée.

Dans tous les cas, vous devrez vous inscrire avant le 27 août 2019 (17h – heure de Paris).


Vous pouvez participer à la phase complémentaire : jusqu’au 11 septembre 2019, vous avez la possibilité de formuler jusqu’à 10 vœux pour tous types de formations qui ont des places disponibles. N’hésitez pas à consulter la carte interactive des formations sur Parcoursup.fr, elle est actualisée tous les jours en fonction des places disponibles.

A savoir, en phase complémentaire :

- les licences et PACES répondent aux candidats en continu tout au long de l’été.

- les formations sélectives (classes prépa, BTS, IUT…) et les licences qui proposent des parcours adaptés (correspond à la réponse « oui-si ») peuvent suspendre leur réponse du 20 juillet au 20 août 2019.

A noter : à l’exception des candidats des lycées français à l’étranger (réseau AEFE), les candidats dont les études en France sont soumises à l’obtention d’un visa en raison de leur nationalité et qui n’en disposent pas, ne peuvent pas formuler de vœux pendant la phase complémentaire.

Si vous ne l’avez pas encore fait, vous pouvez aussi solliciter la CAES (Commission d’accès à l’enseignement supérieur) de votre académie qui vous aidera à trouver une formation au plus près de votre projet à la rentrée après avoir étudié votre dossier : pour cela, connectez-vous à votre dossier et cliquez sur le bouton « Je souhaite solliciter l’accompagnement de la CAES ».

A savoir :

- si vous êtes étudiant en réorientation, vous pourrez solliciter la CAES si vous ne recevez pas de réponse positive de la part des formations que vous avez demandées en phase complémentaire.

- L’accès à la CAES est destinée aux seules candidats ayant obtenu, au cours de l'année scolaire ou dans les quatre années scolaires précédant la procédure de préinscription en cours, le baccalauréat ou un diplôme équivalent

- L’accès à la CAES est subordonné à l’inscription en phase complémentaire


Les vœux que vous avez maintenus « en attente » sont archivés dans votre dossier dès le 17 juillet 2019.

Pour chacun d’entre eux, si, à titre exceptionnel, une place venait à se libérer suite au désistement d’un autre candidat pendant l’été, la place sera proposée à compter du 20 juillet 2019 via Parcoursup selon l’ordre de la liste d’attente de la formation archivée au 17 juillet 2019.


Non, les listes d’attente n’évoluent plus après le 17 juillet 2019 car la phase d’admission principale est terminée. Pour une formation donnée, si, à titre exceptionnel, une place venait à se libérer suite au désistement d’un autre candidat pendant l’été, la place sera proposée à compter du 20 juillet 2019 via Parcoursup selon l’ordre de la liste d’attente de la formation archivée au 17 juillet 2019.


Si cette proposition d’admission vous intéresse, vous devez y répondre (accepter ou refuser) avant le 20 août 2019 (23h59 heure de Paris). Ce délai particulier est adapté à la période estivale au cours de laquelle les candidats peuvent être moins disponibles.

Une fois la proposition validée, vous devez consulter les modalités d’inscription en cliquant sur le bouton « Inscription administrative » fournies par la formation en respectant bien la date limite indiquée. Dans tous les cas, pour une proposition acceptée à partir du 15 juillet 2019, vous devrez vous inscrire avant le 27 août 2019 (17h – heure de Paris).

Si vous aviez déjà accepté une proposition d’admission sur Parcoursup et que vous avez procédé à votre inscription administrative, vous devez contacter la formation pour annuler votre inscription et demander le cas échéant le remboursement des frais afférents.


Vous pouvez recevoir une proposition d’admission pour un de vos vœux archivés jusqu’à la rentrée de la formation concernée.


Oui, la phase complémentaire se poursuit jusqu’au 14 septembre 2019.

Vous pouvez formuler jusqu’à 10 nouveaux vœux jusqu’au 11 septembre 2019. Les dernières propositions sont envoyées le 13 septembre 2019. Vous devez y répondre dans les délais indiqués dans votre dossier. En savoir plus sur la phase complémentaire


En phase complémentaire, les formations répondent sous 8 jours maximum :

- Les licences et PACES répondent aux candidats en continu tout au long de l’été.

- Les formations sélectives (classes prépa, BTS, IUT…) et les licences qui proposent des parcours adaptés (correspond à la réponse « oui-si ») peuvent suspendre leur réponse du 20 juillet au 20 août 2019.


La date limite de réponse est toujours affichée en face de chaque proposition d’admission.

Pour une proposition reçue entre le 26 juin et le 1er septembre 2019 : vous avez 3 jours (J+2) pour répondre à une proposition d’admission.

Pour une proposition reçue entre le 2 septembre et le 12 septembre 2019 : vous avez 2 jours (J+ 1) pour répondre à une proposition d’admission.

Les dernières propositions d’admission seront envoyées le 13 septembre 2019.


Si la nouvelle proposition d’admission en phase complémentaire vous intéresse davantage, vous devez y répondre (accepter ou refuser) dans les délais indiqués dans votre dossier.

Une fois la proposition validée, vous devez consulter les modalités d’inscription en cliquant sur le bouton « Inscription administrative » fournies par la formation en respectant bien la date limite indiquée. Dans tous les cas, pour une proposition acceptée à partir du 15 juillet 2019, vous devrez vous inscrire avant le 27 août 2019 (17h – heure de Paris).

A noter : si vous acceptez cette nouvelle proposition, vous renoncez à la proposition que vous aviez confirmée. Et si vous aviez déjà procédé à votre inscription administrative, vous devrez contacter la formation pour annuler votre inscription et demander le cas échéant le remboursement des frais afférents.


Les vœux en apprentissage sont maintenus après la phase principale d’admission.

Si vous êtes retenu sous réserve d’un contrat avec un employeur : vous devez rechercher un employeur, au besoin avec l’aide de votre centre de formation d’apprentis, et signer un contrat. Dès que le contrat est signé, transmettez le plus rapidement possible à la formation concernée pour qu’elle le saisisse dans parcoursup : vous pourrez alors recevoir une proposition d’admission que vous devrez accepter sur Parcoursup.


Tous nos services restent ouverts pendant l’été :

- Le numéro vert 0 800 400 070 (du lundi au vendredi - 10h-12h et 14h-16h)

- La rubrique contact depuis votre dossier

Vous pouvez aussi poser vos questions sur les comptes sociaux Parcoursup : Facebook (@parcoursupInfo) et twitter (@parcoursup_info)



La phase d’admission principale Parcoursup se termine le 19 juillet. Pour permettre aux candidats qui le souhaitent de trouver une place dans l’enseignement supérieur après cette date, la phase complémentaire offre aux candidats la possibilité de formuler des nouveaux vœux pour des formations qui ont des places disponibles. Elle débute le 25 juin à 14 heures (heure de Paris).

C’est une réelle opportunité, en particulier pour les candidats qui n’ont pas encore reçu de proposition d’admission : en 2018, ce sont près de 80 000 candidats qui ont ainsi pu recevoir une proposition d’admission dans une formation de leur choix.

Pour en savoir plus, consultez la vidéo .

La phase complémentaire s’adresse à tous les candidats inscrits sur Parcoursup. Elle concerne en priorité les candidats qui n’ont pas reçu de proposition d’admission en phase principale : les candidats qui n’ont reçu que des réponses négatives à leurs vœux au 15 mai 2019 et les candidats qui sont « en attente » pour tous leurs vœux.

Les candidats qui ont déjà accepté une proposition d’admission en phase principale peuvent faire de nouveaux vœux dans des formations qui les intéressent davantage et qui ont encore des places disponibles peuvent également le faire.

Les candidats inscrits sur Parcoursup qui n’ont pas confirmé de vœux au 3 avril 2019 et les candidats qui ne se sont jamais inscrits sur Parcoursup peuvent également participer à la phase complémentaire. L’inscription sur Parcoursup est possible jusqu’au 11 septembre 2019 inclus.

A l’exception des candidats des lycées français à l’étranger (réseau AEFE), les candidats dont les études en France sont soumises à l’obtention d’un visa en raison de leur nationalité et qui n’en disposent pas le 25 juin 2019, ne peuvent pas formuler de vœux pendant la phase complémentaire.


La phase complémentaire se déroule du 25 juin au 14 septembre 2019 à 23h59 (heure de Paris).

A noter : vous pouvez formuler des vœux jusqu’au 11 septembre 2019 à 23h59 (heure de Paris).


Vous pouvez consulter les formations inscrites en phase complémentaire via :

La carte interactive des formations: elle vous permet de connaître les formations inscrites en phase complémentaire. A compter du 25 juin, vous pourrez consulter les formations disponibles en fonction du baccalauréat que vous préparez ou que vous avez déjà obtenu (bac général, bac professionnel…). Grâce à la carte, vous pouvez facilement visualiser si la formation que vous recherchez est disponible dans votre académie ou ailleurs en France. La carte interactive propose également des formations similaires pour chaque formation que vous sélectionnez. C’est un outil précieux pour réfléchir à votre projet.

Le moteur de recherche des formations : Disponible à compter du 25 juin, il permet de consulter les formations inscrites en phase complémentaire en effectuant des recherches par critères (type de filière, nom de la formation, département, académie…) et d’accéder aux fiches de présentation détaillées de chaque formation (ses attendus, ses critères généraux d’examen des vœux, les frais de scolarité,…)

A compter du 25 juin, ces deux outils seront accessibles depuis votre dossier (onglet vœux / vœux en phase complémentaire) pour vous permettre de formuler vos vœux. A compter du 25 juin, ils seront également accessibles « hors connexion » sur le site d’information Parcoursup.fr depuis la page « Les formations ».

Une formation apparaît uniquement dans le moteur de recherche et la carte interactive des formations lorsqu’elle a des places disponibles. De nouvelles formations peuvent être inscrites au fur et à mesure en phase complémentaire, il est donc recommandé de consulter régulièrement la carte interactive des formations ou le moteur de recherche des formations.


Seules les formations - sélectives ou non sélectives - ayant déjà fait une proposition d’admission à tous leurs candidats en liste d’attente et ayant des places disponibles sont inscrites en phase complémentaire.

La carte interactive des formations ne recense désormais (et jusqu’à la fin de la procédure Parcoursup 2019) que les formations inscrites en phase complémentaire.


Vous pouvez formuler jusqu’à 10 nouveaux vœux (en plus des ceux que vous avez confirmé avant le 3 avril). Les vœux ne peuvent porter que sur des formations inscrites en phase complémentaire.

Il n’y a pas de sous-vœux en phase complémentaire.


Vous devez vous connecter à votre dossier et sélectionner l’onglet «vœux / vœux en phase complémentaire ».

Pour formuler un vœu, vous devez cliquer sur le bouton « Ajouter un vœu via le formulaire » (pour accéder au moteur de recherche des formations) ou « Ajouter un vœu via la carte » (pour accéder à la carte des formations).

Si vous n’êtes pas inscrit sur Parcoursup, vous devez au préalable procéder à votre inscription sur la plateforme.

A savoir : pour qu’un vœu soit pris en compte, il suffit de sélectionner une formation et de l’ajouter à votre liste de vœux. Une fois l’ensemble des éléments du dossier complétés, il vous suffit d’enregistrer ce vœu. Contrairement à la phase principale, aucune confirmation n’est nécessaire.


La phase principale d’admission Parcoursup se termine le 19 juillet 2019 mais les candidats qui le souhaitent ont la possibilité formuler des vœux en phase complémentaire jusqu’au 11 septembre 23h59 (heure de Paris).


Vous ne pouvez pas formuler un vœu pour une formation inscrite en phase complémentaire que vous aviez déjà demandée en phase principale mais vous pouvez demander une formation similaire dans un autre établissement. De même, vous ne pouvez pas formuler un vœu pour une formation rattachée à un concours ou examen commun que vous aviez déjà demandée (quels que soient les sous-vœux formulés).

N’hésitez pas à élargir la zone géographique lorsque vous recherchez une formation. La carte interactive des formations est là pour vous y aider : accédez à la carte.


Non. Vous ne pouvez pas activer le répondeur automatique si vous formulez des vœux en phase complémentaire.

Si vous l’aviez activé pour des vœux « en attente » en phase principale, il sera automatiquement désactivé dès que vous formulerez un vœu en phase complémentaire.

Plus d'informations: Téléchargez l’infographie « le répondeur automatique, comment ça marche ? »


En phase complémentaire, la phase de réponse des établissements se déroule du 26 juin 2019 au 12 septembre 2019 inclus.

Les formations ont jusqu’à 8 jours pour répondre à votre candidature.

A savoir : pendant l’été, du 20 juillet au 20 août 2019 inclus, les réponses apportées aux candidats par les licences avec parcours adapté (cela correspond à des licences qui peuvent répondre « oui, si ») et toutes les formations sélectives (BTS, IUT, classes préparatoires, écoles…) sont suspendues. En revanche, pour les licences (sans parcours adapté), les réponses se font en continu tout au long de l’été.


Vous pouvez recevoir deux types de réponses à vos vœux :

• pour les formations sélectives (BTS, DUT, classe prépa, école…) : « oui » (proposition d’admission) ou « non ».

• pour les formations non-sélectives (licences, PACES) : « oui » ou « oui-si » (proposition d’admission).


La réponse « oui-si » signifie que vous êtes accepté dans la formation à condition de suivre un parcours adapté à votre profil (remise à niveau, soutien, tutorat …). Ce parcours vous est proposé car la formation considère que vous avez besoin de consolider ou renforcer certaines compétences nécessaires pour suivre et réussir dans la formation.

Ces dispositifs de réussite sont une véritable opportunité : c’est une aide concrète pour vous donner tous les atouts afin de réussir dans la formation que vous avez choisie.

Dans votre dossier, en face de la proposition d'admission ou du vœu en attente "OUI-SI", le bouton "Parcours adapté" vous permet de consulter la description du parcours adapté défini pour vous par la formation.


Comme pendant la phase principale, les dossiers sont actualisés chaque matin et vous recevez une alerte quand une formation vous fait une proposition d’admission :

sur votre portable : par sms et via l’application mobile Parcoursup préalablement téléchargée

sur votre messagerie personnelle et celle intégrée à votre dossier Parcoursup

Si vos parents ont renseigné leurs coordonnées dans votre dossier, ils recevront les mêmes alertes que vous.


Vous recevez une réponse pour chaque vœu formulé. Vous pouvez donc recevoir plusieurs propositions d’admission et le principe reste le même : vous ne pouvez en accepter qu’une seule à la fois. Si vous recevez une proposition d’admission en phase complémentaire alors que vous en avez déjà accepté une en phase principale, vous devez choisir celle que vous préférez.

Rappel : il est important de répondre à toutes les propositions d’admission que vous recevez en les acceptant ou en les refusant et en respectant pour chacune la date limite indiquée face à la proposition.


Vous ne pouvez accepter qu’une seule proposition d’admission à la fois. Vous devez donc choisir celle que vous préférez.


Oui, vous pouvez maintenir vos vœux en attente jusqu’au dernier point d’étape le 17 juillet.

Plus d'informations : Téléchargez l’infographie « Les points d’étape »


La date limite de réponse est toujours affichée en face de chaque proposition d’admission.

Pour une proposition reçue entre le 26 juin et le 1er septembre 2019 : vous avez 3 jours (J+2) pour répondre à une proposition d’admission.

Pour une proposition reçue entre le 2 septembre et le 12 septembre 2019 : vous avez 2 jours (J+ 1) pour répondre à une proposition d’admission.

Les dernières propositions d’admission seront envoyées le 13 septembre 2019.


Si vous ne répondez pas à une proposition d’admission dans les délais affichés dans votre dossier, en phase complémentaire comme en phase principale, vous perdez cette proposition, puis, dans un délai de 5 jours, tous les éventuels vœux en attente que vous aurez maintenus. En revanche, si vous aviez précédemment accepté une proposition d’admission, elle est maintenue.

Si vous perdez vos vœux en attente, vous pouvez, à titre exceptionnel, demander leur rétablissement en envoyant un message via « contact »


Oui. L’aide à la mobilité est applicable dans les mêmes conditions sur l’ensemble de la procédure 2019.

Pour en savoir plus sur l'aide à la mobilité


Vous devez prendre connaissance des modalités d’inscription administrative de la formation pour la rentrée 2019 depuis votre dossier Parcoursup.


Les inscriptions administratives commencent après les résultats du baccalauréat. Après avoir accepté la proposition d’admission de votre choix, vous devez effectuer votre inscription administrative dans l’établissement que vous allez intégrer :

• Jusqu’au 19 juillet 2019, si vous avez accepté définitivement une proposition d’admission avant le 15 juillet 2019 ;

• Jusqu’au 27 août 2019, si vous avez accepté et confirmé une proposition d’admission après le 15 juillet.

A noter : si au 17 juillet 2019, vous avez accepté une proposition d'admission en maintenant des vœux en attente, vous devez alors valider votre point d'étape final pour confirmer votre souhait d'inscription dans la formation choisie.

Pour toute proposition d'admission reçue et acceptée à partir 26 août 2019, vous devrez alors vous inscrire au plus tôt dans l’établissement de formation.

Plus d'infos : Téléchargez le calendrier de l’inscription administrative dans votre futur établissement

Les formalités d’inscription sont propres à chaque établissement. Il est indispensable de consulter les modalités d’inscription indiquées dans le dossier candidat sur Parcoursup ou à défaut, contacter directement l’établissement d’accueil.


Les deux premiers points d’étape concernent tous les candidats qui sont en attente pour des vœux formulés en phase principale, avec ou sans proposition d’admission acceptée. Ils sont obligatoires sauf si vous avez déjà définitivement accepté une proposition d’admission.

Cela signifie que dès lors que vous avez maintenu des vœux « en attente » au titre de la phase principale, vous devez obligatoirement valider chaque point d’étape même si vous participez à la phase complémentaire.

Si vous ne validez pas vos points d’étape, vos vœux en attente seront considérés comme abandonnés ainsi que votre éventuelle proposition d’admission.

Plus d’infos sur les points d’étape : cliquez ici


Si vous avez participé à la phase complémentaire et qu’au 6 juillet 2019, vos vœux ont été refusés par les formations sélectives que vous avez demandées ou sont toujours en cours d’examen, vous pourrez demander l’accompagnement de la commission d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) de votre académie à compter du 6 juillet 2019, pour trouver la formation la plus adaptée à votre projet.

A noter : l’accompagnement en CAES est limité aux candidats concernés qui ont obtenu un baccalauréat français ou un diplôme équivalent depuis moins de 4 ans, soit depuis 2015.



Dès que vous avez accepté de manière définitive une proposition d’admission et donc une formation, vous serez invité à procéder à l’inscription administrative auprès de l’établissement que vous avez choisi. En fonction de la date à laquelle vous avez accepté définitivement une proposition d’admission, vous devez vous inscrire avant le 19 juillet (12h, heure de Paris) ou avant le 27 août (17h, heure de Paris). Les modalités et dates précises seront indiquées dans votre dossier.

Plus d'informations : Téléchargez le calendrier de l’inscription administrative dans votre futur établissement


Toutes les modalités d’inscription sont précisées sur Parcoursup mais n’hésitez pas à consulter le site de l’établissement.


Les inscriptions administratives commencent après les résultats du baccalauréat. Après avoir accepté la proposition d’admission de votre choix, vous devez effectuer votre inscription administrative dans l’établissement que vous allez intégrer :
  • Jusqu’au 19 juillet, si vous avez accepté définitivement une proposition d’admission avant le 15 juillet ;
  • Jusqu’au 27 août, si vous avez accepté et confirmé une proposition d’admission après le 15 juillet.

A noter : si au 17 juillet, vous avez accepté une proposition d'admission en maintenant des voeux en attente, vous devez alors valider votre point d'étape final pour confirmer votre souhait d'inscription dans la formation choisie. Plus d'infos : Téléchargez le calendrier de l’inscription administrative dans votre futur établissement

Si des propositions sont reçues et acceptées après le 27 août, le candidat devra aller s’inscrire au plus tôt dans l’établissement de formation.

Les formalités d’inscription sont propres à chaque établissement. Il est préférable de consulter les modalités d’inscription indiquées dans le dossier candidat sur Parcoursup ou à défaut, contacter directement l’établissement d’accueil.


Vous devez vous acquitter de la Contribution Vie Etudiante et de Campus (CVEC) pour la formation dans laquelle vous allez vous inscrire, après votre admission dans un établissement et avant votre inscription administrative dans celui-ci (donc à partir du mois de juillet 2019, après les résultats du baccalauréat).

A noter : les candidats qui s’inscrivent en lycée dans une formation telle que BTS, DMA, formations comptables, DN MADE ne sont pas assujettis à la CVEC. Aucune démarche à effectuer pour ces élèves ni d’attestation à fournir à l’établissement.

Les boursiers de l’enseignement supérieur sont exonérés du paiement de la CVEC et devront obtenir leur attestation d’exonération sur le site https://www.messervices.etudiant.gouv.fr.

Pour plus d’informations sur la CVEC : http://cvec-info.nuonet.fr/la-cvec.html


Si vous avez déjà accepté une proposition d’admission sur Parcoursup, vous devez obligatoirement y renoncer pour qu’elle bénéficie à un autre candidat. Pour effectuer votre inscription, une attestation vous sera impérativement demandée par la formation hors Parcoursup que vous avez choisie :
  • l’attestation de désinscription doit être téléchargée, puis complétée par les candidats qui ont été admis pour une formation d’enseignement supérieur hors Parcoursup en France et qui souhaitent y réaliser leur inscription administrative. Cette attestation, délivrée par la plateforme Parcoursup, est indispensable pour garantir de ne plus avoir de vœux en cours sur Parcoursup. Elle sera téléchargeable directement dans votre dossier, dans la rubrique « Admission ».
  • l’attestation de non-inscription doit être téléchargée puis complétée par les candidats qui ont été admis pour une formation d’enseignement supérieur hors Parcoursup en France et qui souhaitent y réaliser leur inscription administrative. Cette attestation, délivrée par la plateforme Parcoursup, est indispensable pour attester que vous n’avez jamais participé à la procédure Parcoursup pour l’année 2018-2019 et que vous n’avez donc pas de vœux en cours sur Parcoursup. Elle est téléchargeable ici.


Parcoursup est la plateforme de préinscription en première année des formations de l'enseignement supérieur : www.parcoursup.fr.

Si vous souhaitez entrer dans l'enseignement supérieur à la rentrée 2019, cette plateforme vous permet de vous informer sur les formations, de formuler vos vœux de poursuite d'études et de répondre aux propositions d'admission des établissements d'enseignement supérieur qui vous sont faites. Vous pouvez formuler vos vœux sur Parcoursup à partir du 22 janvier 2019 et jusqu’au 14 mars 2019 23h59 (heure de Paris).


Parcoursup vous permet :

  • de créer votre dossier de préinscription dans le supérieur ;
  • de trouver des informations sur les différentes formations du supérieur : à chaque fois que vous sélectionnez une formation, les caractéristiques de cette formation s’affichent, notamment les attendus de la formation ;
  • de formuler vos vœux pour l’enseignement supérieur, sans avoir besoin de les classer ;
  • de compléter votre dossier avec les éléments demandés par l’établissement d’enseignement supérieur ;
  • de confirmer vos vœux pour qu’ils soient transmis puis examinés par les établissements d’enseignement supérieur ;
  • de recevoir des propositions d’admission de la part des formations ;
  • de répondre aux propositions d’admission qui vous sont faites.

Parcoursup est un outil d'aide à la décision. Basée sur la construction du projet d'orientation, la plateforme rassemble de nombreuses informations qui vous permettront de mieux connaître le contenu des formations disponibles, identifier les débouchés professionnels et évaluer la pertinence de ses choix.

Les informations fournies pour chaque formation :

  • Contenu et organisation des enseignements
  • Connaissances et compétences attendues
  • Critères généraux d’examen des vœux
  • Dates des journées portes ouvertes ou des journées d’immersion
  • Contact référent handicap
  • Contact d’un responsable pédagogique
  • Contact d’étudiants ambassadeurs pour échanger, dans les universités et les écoles
  • Affichage du nombre de places proposées en 2019 ;
  • Affichage du nombre de candidats et du nombre d’admis en 2018 ;
  • Affichage des taux de passage en 2ème année et de réussite selon le bac, ainsi que les débouchés et les taux d’insertion professionnelle.
  • Affichage du secteur géographique (licence et PACES)

Oui. Vous devez être titulaire du baccalauréat pour accéder aux formations de l’enseignement supérieur inscrites sur Parcoursup.


Vous souhaitez vous inscrire en première année d’études supérieures via la plateforme Parcoursup. Voici le calendrier :

  • Etape 1

    20 décembre 2018 : ouverture de la plateforme d’admission Parcoursup. Vous vous informez et découvrez les formations.

  • Etape 2

    22 janvier 2019 au 14 mars 2019 23h59 (heure de Paris) : Vous formulez vos vœux (10 vœux maximum) sans les classer.

    Jusqu’au 3 avril 2019 23h59 (heure de Paris) : vous confirmez vos vœux et vous finalisez votre dossier avec les éléments demandés par certaines formations.

  • Etape 3

    15 mai 2019 au 19 juillet 2019 23h59 (heure de Paris) : vous consultez les réponses faites par les formations sur la plateforme. Vous recevez les propositions d’admission au fur et à mesure et en continu. Vous devez répondre à toutes les propositions d’admission reçues dans les délais indiqués.

A noter : du 17 juin 2019 au 24 juin 2019, la procédure est suspendue pendant les épreuves écrites du baccalauréat : vous ne recevez plus de propositions d’admission et les délais de réponse sont suspendus. Si vous le souhaitez, vous pouvez répondre aux propositions d’admission reçues avant le début des épreuves.


Un accompagnement est garanti pour tous les candidats qui n'ont pas reçu de proposition et qui souhaitent trouver une place dans une formation proposée sur Parcoursup :

  • Les candidats qui n’ont reçu que des réponses négatives de la part de formations sélectives (BTS, DUT, école, CPGE, etc. …) peuvent demander un accompagnement dans leur lycée ou dans un centre d’information et d’orientation dès la mi-mai.
  • Ils peuvent également formuler de nouveaux vœux dans des formations disposant de places disponibles pendant la phase complémentaire du 25 juin 2019 au 11 septembre 2019.
  • Après les résultats du baccalauréat et s’ils participent à la phase complémentaire, ils peuvent solliciter l’accompagnement de la Commission d’Accès à l’Enseignement Supérieur (CAES) dans chaque académie après les résultats du bac.

Des dispositifs d’accompagnement sont mis en place autour de vous pendant toute la procédure, n’hésitez pas à en parler avec vos professeurs, les psychologues de l’éducation nationale ou les services d’orientation.

Un numéro vert gratuit 0800 400 070 est également mis à votre disposition à partir du 22 janvier 2019 pour répondre à toutes vos questions.


Parcoursup.fr est bien la seule plateforme officielle et gratuite sur laquelle il faut s’inscrire pour faire une demande d’admission dans les formations initiales du 1er cycle de l’enseignement supérieur, qu’elle propose.

En 2019, plus de 14 000 formations sont disponibles sur Parcoursup (certaines formations sont hors-Parcoursup : pour s’y inscrire il faut contacter directement l’établissement concerné).

Attention : les plateformes payantes qui utilisent la dénomination Parcoursup, voire son logo, et qui proposent des prestations complémentaires à titre onéreux ne sont pas reconnues par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Elles ne vous permettent pas de participer à la procédure nationale de préinscription. Ne les utilisez pas et signalez leur présence au Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.



Tous ceux qui souhaitent s’inscrire en première année dans une formation initiale de l’enseignement supérieur doivent constituer un dossier et formuler des vœux sur Parcoursup (vérifiez que la formation est disponible sur la plateforme). Cette démarche vous concerne notamment si vous êtes lycéen de terminale ou déjà étudiant en 1ère année et que vous souhaitez vous réorienter.

Ne sont pas concernés :


Oui, vous devez vous inscrire sur Parcoursup.


Oui, vous devez passer par Parcoursup si la formation envisagée est répertoriée sur la plateforme.


Oui, si vous êtes titulaire d’un baccalauréat ou d’un diplôme équivalent.

Si vous êtes salarié ou l’avez été et vous souhaitez engager une reconversion professionnelle, nous vous conseillons de vous renseigner sur la formation continue qui correspond mieux à votre profil.


La procédure de préinscription en première année d'enseignement supérieur s'effectue via Parcoursup pour la très grande majorité des formations du premier cycle de l’enseignement supérieur (plus de 14 000 formations disponibles).

Si la formation à laquelle vous souhaitez vous inscrire ne figure pas encore dans Parcoursup, adressez-vous directement à l’établissement concerné pour vous informer sur les modalités d’admission.


Si vous souhaitez vous inscrire en 1ère année d'une formation de l’enseignement supérieur en France, la procédure d'admission diffère selon :

- votre nationalité

- votre pays de résidence

- votre diplôme de fin d’études secondaires

- la nature des études visées

Nous vous invitons à consulter attentivement cette page d’information précisant la procédure à suivre en fonction de votre situation.



Les candidats redoublants ne formulent pas de vœux sur la plateforme puisque le redoublement est un droit. Ils doivent immédiatement se réinscrire dans leur établissement.

En revanche, s’ils souhaitent se réorienter sur une autre formation, ils passent par la plateforme Parcoursup, y compris lorsqu’il s’agit d’une réorientation au sein de leur établissement.


La fiche Avenir permet à la formation demandée de mieux vous connaître et de fournir des éléments complémentaires pour l’examen de votre dossier.

Si vous êtes un étudiant en réorientation, deux outils sont prévus à cet effet:

- Si vous étiez en terminale l’an dernier, la fiche Avenir renseignée en mars 2018 par votre lycée sera en partie accessible. Elle permettra à la formation de consulter vos notes (moyennes de terminale, appréciation des professeurs par discipline, positionnement dans la classe) et les appréciations de votre professeur principal. L’avis du chef d’établissement ne sera pas consultable puisqu’il portait sur chacun des vœux formulés pour la procédure 2017-2018.

- Une fiche de suivi dédiée aux candidats non-lycéens vous permettra de valoriser les démarches effectuées pour votre réorientation. Elle pourra être complétée par l’une des structures d’orientation suivantes :

- le Service Commun Universitaire d’Information et d’Orientation (SCUIO) de votre établissement ;

- un service équivalent dans une école ou un établissement ;

- un Centre d’Information et d’Orientation ;

- les missions locales ;

- les Centres d’information et de documentation jeunesse ou encore les cités des métiers.

Cette fiche est facultative. Néanmoins, elle permet de valoriser la démarche de réflexion et de réorientation que vous avez engagée pour votre nouveau projet d’étude, avec l'aide d’un service d’orientation .


Non. Les dossiers des candidats en réorientation sont traités avec les mêmes critères que ceux des lycéens de terminale. La cohérence entre le projet du candidat et les caractéristiques de la formation seront pris en compte de la même manière lors de l’examen de la candidature. La fiche de suivi facultative, peut justement être un atout pour expliquer votre démarche de réorientation, en lien avec votre projet et vos souhaits d’études supérieures.

La seule distinction concerne l’appréciation de la qualité de boursier. La loi a prévu pour chaque formation, sélective ou non sélective, la fixation par les recteurs d’un taux minimum de bacheliers bénéficiaires d'une bourse nationale de lycée.


Si vous êtes en réorientation ou reprise d’étude, cette fiche de suivi vous permet de valoriser les démarches que vous avez effectuées pour votre nouveau projet d’étude. Elle pourra être complétée par l’une des structures d’orientation suivantes :

  • le Service Commun Universitaire d’Information et d’Orientation (SCUIO) de votre établissement
  • un service équivalent dans une école ou un établissement
  • un Centre d’Information et d’Orientation
  • les missions locales
  • les Centres d’information et de documentation jeunesse ou encore les cités des métiers

Cette fiche est facultative : elle est associée à chaque vœu que vous formulez sur Parcousup dans la rubrique « fiche de suivi d’un projet de réorientation ou de reprise d'études ».


La rubrique "Vos activités et centres d’intérêt" vous permet de valoriser vos expériences professionnelles et personnelles, ainsi que les compétences extrascolaires comme les stages, les séjours linguistiques, le actions de bénévolat, les pratiques sportives.

Vous pouvez compléter quatre rubriques : expériences d’encadrement et d’animation, engagement citoyen et bénévolat, expériences professionnelles et stages, pratiques sportives et culturelles.

Si vous avez des certifications ou obtenu un titre, un prix ou un diplôme non scolaire, vous pourrez l’indiquer.

Attention, lors de votre inscription dans l’établissement, des justificatifs peuvent vous être demandés pour vérifier la validité des titres ou diplômes que vous avez indiqués posséder.

A noter : si vous renseignez la fiche de suivi, les éléments renseignés dans la rubrique "Vos activités et centres d’intérêt" seront intégrés dans cette fiche.

Vous pouvez renseigner la rubrique "Vos activités et centres d’intérêt" jusqu’au 3 avril inclus.


Le numéro de dossier change chaque année, mais il est prévu que le candidat puisse récupérer sur Parcoursup les éléments de son dossier de l’année précédente s’il a toujours accès à l’adresse de messagerie indiquée lors de sa dernière inscription.

Attention, cette possibilité est donnée une seule fois, au moment de l’inscription sur Parcoursup.


La sectorisation géographique ne distingue pas si le candidat est étudiant en réorientation ou lycéen. Les dossiers sont analysés selon les mêmes critères, définis dans la rubrique « Examen du dossier » de la licence demandée.


Non, l’inscription en licence pro pour une poursuite d’études ne se fait pas sur Parcoursup, qui concerne uniquement l’entrée en 1re année de l’enseignement supérieur. Vous pouvez contacter directement les établissements qui vous intéressent.


Non. Votre parcours scolaire ne se résume pas à cette 1ère année. Vous aviez des atouts pour y avoir été admis. Mettez en avant ce que vous avez appris et soignez la rédaction de votre projet de formation motivé. Vous pouvez aussi valoriser vos expériences personnelles et professionnelles dans la rubrique « Vos activités et centres d’intérêt »



Parcoursup permet de s’inscrire dans plus de 14 000 formations, et en particulier dans :

· Licences universitaires (1ère année en université)

· PACES, donnant accès à 4 filières : médecine, pharmacie, odontologie et maïeutique

· BTS (brevet de technicien supérieur)

· BTSA (brevet de technicien supérieur agricole)

· DUT (Diplôme universitaire de technologie) des IUT (Instituts Universitaires de Technologie)

· DEUST (diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques)

· DU (Diplôme d’Université)

· DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion)

· CUPGE (Cycle Universitaire Préparatoire aux Grandes Écoles)

· CPES (Classe Préparatoire aux Études Supérieures)

· CPGE (Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles)

· DMA (Diplôme des Métiers d’Art)

· DTS (Diplôme de Technicien Supérieur)

· les 20 Écoles Nationale Supérieures d’Architecture publiques, rattachées au ministère de la Culture

· MANAA (Mise À Niveau en Arts Appliqués)

· MANH (Mise A Niveau en Hôtellerie)

· la plupart des formations d’écoles d’ingénieurs et en ingénierie des écoles supérieures d’art

· la plupart des écoles de commerce

· des formations paramédicales et sociales dont les DTS en imagerie médicale et radiologie thérapeutique et les DE manipulateur d’électroradiologie médicale

· des mentions complémentaires

Et depuis cette année :

· IFSI (Instituts de Formation en Soins Infirmiers)

· EFTS (Etablissement de formation en Travail Social)


Par la carte interactive des formations ou le moteur de recherche , vous pouvez consulter l’ensemble des formations présentes sur Parcoursup.


La carte des formations vous permet d’explorer puis de visualiser les formations qui vous intéressent et qui sont disponibles sur Parcoursup en 2019. C’est un outil nouveau qui vous permet d’obtenir des informations complémentaires à celles déjà disponibles dans les fiches des formations de Parcoursup (par exemple, des formations similaires à celle que vous recherchez) et vous aide ainsi à formuler vos vœux.


La carte a plusieurs fonctionnalités. La première est de rechercher par « mots clés » une formation qui vous intéresse. Vous pouvez également « filtrer » les formations par filières : Licence, BTS, DUT, ou encore formations en apprentissage.

Selon votre recherche, la liste des formations s’affichent et sont localisées sur la carte. La carte permet de visualiser certaines informations : le pourcentage de bacheliers admis en 2018 selon leur voie (bacheliers généraux, bacheliers technologiques ou bacheliers professionnels), le taux d’accès des formations, le nombre de places en 2019 et des suggestions de formations similaires. Consulter la carte des formations


Quelques exemples de formations qui ne sont pas proposées dans Parcoursup :

- université Paris Dauphine

- sciences Po Paris et IEP (Instituts d’études politiques)

- certaines écoles paramédicales et sociales

- certaines écoles supérieures d’art

- certaines écoles de commerce

- certaines écoles d’ingénieurs

- certaines écoles privées des arts appliqués, de gestion, transport, secrétariat, etc.


Certaines formations ne sont pas encore sur la plateforme : certaines écoles de commerce ou d’ingénieurs, les instituts d'études politiques et certaines écoles spécialisées, etc.

Dans ce cas, contactez directement l’établissement concerné pour vous informer sur les dates et les modalités d’inscription.

Pensez-bien à vous désinscrire de la plateforme si vous choisissez une formation hors Parcoursup et à télécharger l’attestation qui le justifie. Cette attestation sera téléchargeable à compter du 22 janvier 2019. Pour en savoir plus, cliquez ici.


Afin d’assurer l’information la plus précise, le Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a souhaité afficher de manière claire, par l’apposition d’un logo "contrôlé par l'Etat" toutes les formations dont la qualité académique est spécifiquement contrôlée par l’Etat et, notamment, celles qui dépendent d’établissements d’enseignement supérieur privés.


Les formations référencées sur la plateforme Parcoursup qui n’ont pas spécifiquement fait l’objet d’un contrôle par l’Etat et qui ne bénéficient donc pas de ce logo ne doivent pas être considérées comme étant de moindre qualité. Elles ont simplement fait l’objet d’une évaluation par d’autres dispositifs que ceux mis en place par l’Etat (exemple : instances internes à une université ou une école).


Il s’agit de certaines formations dispensées par des établissements publics ou privés qui ont fait l’objet d’évaluation par des dispositifs autres que ceux mis en place par l’Etat. C’est pourquoi le logo « Contrôlé par l’Etat » ne leur est pas associé. Ces formations sont donc bien évaluées et ne doivent donc pas être considérés comme étant de moindre qualité. Tel est par exemple le cas des diplômes d’université (DU) qui ont été créés et évalués par les instances internes de l'université. Tel est encore le cas des formations préparant à un BTS ou un DCG et qui sont proposées par certaines universités ou écoles.



Pour la rentrée de septembre 2019, les candidats désireux d'intégrer, par la voie de la formation initiale, une formation en soins infirmiers formulent leurs vœux d’orientation sur la plateforme de préinscription Parcoursup.

Le concours infirmier est donc supprimé. En tant que formation sélective, l’admission en IFSI se fera uniquement sur dossier et sans épreuve orale. La procédure d’admission ne donnera pas lieu à des frais de gestion.

La démarche pour se préinscrire en IFSI, de la formulation des vœux à la phase d’admission, est identique aux autres formations proposées sur Parcoursup. Pour en savoir plus : consultez les étapes Parcoursup.


Sont concernés les candidats qui souhaitent commencer une formation en soins infirmiers dans le cadre de la formation initiale, à savoir les lycéens en terminale, apprentis, étudiants en réorientation, titulaires du baccalauréat en reprise d’études sauf quand leur formation s’inscrit dans le cadre de la formation professionnelle continue. Cette répartition est sans lien avec l’organisation du financement des études.

Les candidats relevant de la formation professionnelle continue (reconversion professionnelle, reprise d’activité professionnelle..) font l’objet de modalités d’admission spécifiques, hors Parcoursup. En cas de doute, nous vous invitons à prendre directement contact avec l’établissement.


Pour candidater en IFSI, vous pourrez formuler des vœux multiples . Les IFSI sont regroupés au niveau territorial autour des universités de conventionnement : vous pourrez formuler des vœux au niveau des regroupements d’IFSI :

- chaque regroupement choisi comptera pour un vœu (dans la limite des dix vœux possibles) ;

- au sein de chaque regroupement, vous pourrez opter pour les IFSI de votre choix. Chaque IFSI correspondra à un sous-vœu. Le total des sous-vœux sur l’ensemble des groupements d’IFSI n’est pas limité et n’est pas décompté dans le nombre de sous-vœux autorisés.

Exemple : Vous demandez une formation au sein du regroupement d’IFSI porté par l’Université Bretagne Sud (3 établissements). Cette demande compte pour 1 vœu. Vous choisissez au sein de ce regroupement les établissements que vous souhaitez : Vannes, Pontivy, Lorient.

Un examen unique sera assuré au niveau de chaque regroupement quel que soit le nombre de sous-vœux formulés. Il donnera lieu à un classement unique


Si vous avez suivi une préparation à l’entrée en IFSI en 2018-2019, vous pouvez la faire valoir dans votre dossier sur Parcoursup. Pour cela, lorsque vous aurez formulé un vœu pour un regroupement d’IFSI, vous devez télécharger une attestation standardisée sur Parcoursup qui vous sera proposé en vue de la faire remplir par l’opérateur ayant dispensé la préparation. Avant le 3 avril, vous scannez et joignez dans votre dossier uniquement le verso de cette attestation retraçant le descriptif de la formation (le recto étant consacré à l’identification de l’opérateur de formation et du candidat). L’attestation complète sera remise à la formation lors de l’inscription administrative. Toute fausse déclaration peut entrainer la nullité de l’admission.

A noter : l’attestation étant liée à la formulation d’un vœu, elle n’est proposée qu’après que vous ayez fait un vœu. Cette attestation est une opportunité en plus pour faire valoir votre parcours, en recueillant l’avis de l’institution dans laquelle vous avez effectué votre préparation. Elle ne dispense pas le candidat d’apporter toute information utile sur son dossier Parcoursup dans la rubrique destinée à renseigner sa scolarité 2018-2019.


Non. L’examen des dossiers sur Parcoursup valorisera les compétences acquises au lycée et en dehors du lycée (à travers notamment la rubrique « activités/centres d’intérêt »), les compétences scolaires et les compétences relationnelles. Ces compétences peuvent être acquises de façons diverses et il n’est pas nécessaire d’avoir suivi une année de préparation.


Tout à fait. Plusieurs critères de l’examen des dossiers seront directement liés à ce type d’expérience. Vous pourrez décrire ces éléments dans votre projet de formation motivé et dans la rubrique « activités/centres d’intérêt » au moment de l’inscription et de la formulation des vœux.


L’admission en IFSI pourra, dans certains cas, être conditionnée à l’acceptation d’un parcours d’accompagnement par le candidat. (En savoir plus sur les oui, si ).

Certains IFSI pourront effectivement mettre en place des dispositifs de réussite destinés à l’accompagnement et à la consolidation des acquis, cela est indiqué sur Parcoursup dans la fiche de présentation de chaque IFSI (rubrique réussite et débouchés).


Pour la rentrée de septembre 2019, les candidats désireux d’entrer, par la voie de la formation initiale, en formation d’assistant de service social, d’éducateur spécialisé, d’éducateur technique spécialisé ou d’éducateur de jeunes enfants formulent leurs vœux d’orientation sur la plateforme de préinscription Parcoursup.

Le concours d’entrée en formation est donc supprimé. En tant que formation sélective, l’admission en EFTS s’effectue uniquement sur dossier et sur entretien portant sur les motivations du candidat. Les informations sur l’organisation des entretiens sont indiquées sur la plateforme au moment de la formulation des vœux.

La démarche pour se préinscrire en EFTS, de la formulation des vœux à la phase d’admission, est identique aux autres formations proposées sur Parcoursup. Pour en savoir plus : consultez les étapes Parcoursup.


Sont concernés les candidats qui souhaitent commencer une formation en travail social dans le cadre de la formation initiale, à savoir les lycéens en terminale, apprentis, étudiants en réorientation ou les titulaires du baccalauréat en reprise d’études sauf quand leur formation s’inscrit dans le cadre de la formation professionnelle continue. Les candidats relevant de la formation professionnelle continue (reconversion professionnelle, reprise d’activité professionnelle..) font l’objet de modalités d’admission spécifiques, hors Parcoursup. En cas de doute, nous vous invitons à prendre directement contact avec l’établissement.


Pour candidater en EFTS, vous pouvez formuler un vœu multiple pour chaque diplôme d’Etat du travail social : les diplômes du travail social sont assimilés chacun à un vœu multiple. Chaque établissement proposant un même diplôme d’Etat du travail social correspond à un sous-vœu d’un vœu multiple.

Pour demander un diplôme d’Etat, vous formulez un vœu multiple et pouvez choisir autant d’établissement que vous le souhaitez : le nombre de sous-vœux n’est pas limité.

Une commission d’examen instituée au sein de chaque établissement examine pour, chaque formation, l’ensemble des vœux formulés. A l’issue de cette procédure, un classement des candidats est prononcé.


Non. Mais si vous avez suivi une préparation, vous pouvez le faire valoir dans votre dossier Parcoursup et lors de l’entretien de sélection qu’elle organise.


Oui. D’une manière générale, l’examen des dossiers accorde une place à l’expérience des candidats. Ces expériences peuvent être valorisées dans votre projet de formation motivé ou dans la rubrique « activité et centres d’intérêts ». Une question vous sera également posée concernant l’éventuelle participation au programme de l’institut de l’Engagement.


Certains EFTS peuvent apporter la réponse « oui,si » à partir du 15 mai 2019. L’admission en EFTS peut donc dans certains cas, être conditionnée à l’acceptation d’un parcours d’accompagnement par le candidat. (En savoir plus sur les oui,si).

Certains EFTS pourront effectivement mettre en place des dispositifs de réussite destinés à l’accompagnement pédagogique et à la consolidation des acquis, cela est indiqué sur Parcoursup dans la fiche de présentation de l'établissement (rubrique réussite et débouchés).

Ces dispositifs de réussite sont destinés à préserver la diversité des profils à l’entrée en établissements de formation.



L’apprentissage est une modalité de formation alternant enseignement théorique dans un établissement (lycée, CFA, université, école d’ingénieur…) et formation pratique chez un employeur. De nombreux diplômes peuvent être préparés sous statut étudiant ou par la voie de l’apprentissage.

L’employeur et l’apprenti signent un contrat d’apprentissage, l’apprenti est donc à la fois étudiant et salarié.

En tant que salarié, l’apprenti perçoit une rémunération en fonction de son âge et du diplôme préparé.

Il est important de noter qu’à la fin de la formation, étudiants et apprentis obtiendront le même diplôme.


Pour suivre une formation en apprentissage, il vous faut impérativement avoir une place dans une formation et avoir signé un contrat d’apprentissage avec un employeur.

Il faut donc chercher un employeur dès que possible : c’est la condition pour être accepté définitivement dans la formation.

Plusieurs structures peuvent vous aider dans la recherche d’un employeur : les CFA et bien sûr les établissements de formation eux-mêmes. Les CFA ont d’ailleurs l’obligation d’accompagner l’apprenti durant sa recherche de contrat. Toutes les informations sont disponibles sur : https://www.alternance.emploi.gouv.fr/portail_alternance/


Oui. Pour commencer une formation en apprentissage, vous devez avoir moins de 30 ans à la date de la signature du contrat, qui peut être signé jusqu’à 3 mois après le début la formation. Une dérogation à cette limite d’âge peut être accordée pour des candidats en situation de handicap, qui sont invités à se rapprocher du responsable de la formation en question.


En plus des 10 vœux sous statut étudiant, vous pouvez formuler jusqu’à 10 vœux supplémentaires en apprentissage. Vous n’avez pas besoin de classer vos vœux et pouvez postuler dans les formations quelle que soit l’académie d’implantation de la formation.

Pour accéder aux formations en apprentissage, il vous suffit d’utiliser le moteur de recherche en renseignant un ou plusieurs des critères proposés et surtout en cochant le critère spécifique « formations en apprentissage » puis sur le bouton « Consulter » pour vous renseigner sur chaque formation.

Sur la carte interactive de Parcoursup, vous pouvez également cocher la case « formation en apprentissage » pour que celles-ci apparaissent.


Même si certains établissements peuvent autoriser la saisie de vœux en apprentissage au-delà du 14 mars (et jusqu’au 14 septembre pour certains), certaines formations ne pourront pas être demandées après cette date.

Il est donc préférable d’avoir constitué sa liste de vœux avant le 14 mars 2019 inclus.

Comme pour les autres vœux, pour être examiné, le dossier doit être complet et le vœu confirmé :

- Pour tout vœu en apprentissage formulé avant le 14 mars, vous avez jusqu’au 3 avril 2019 pour finaliser son dossier et confirmer ses choix.

Attention : pour tout vœu en apprentissage formulé après le 14 mars, il faut impérativement confirmer confirmer pour qu'il soit étudié par l'établissement.


La liste des vœux en apprentissage récapitule les formations sélectionnées ainsi que l’état d’avancement des dossiers.

La réponse « retenu sous réserve de contrat» n'est pas une proposition d'admission.

Cela signifie que vous devez impérativement chercher un contrat d'apprentissage auprès d’un employeur pour finaliser votre admission dans la formation.

Dès que vous êtes en possession d’un contrat signé, vous devez le transmettre le plus rapidement possible à l’établissement pour recevoir la proposition définitive d’admission sur la formation.

Vous avez jusqu’à 3 mois après le début de la formation pour trouver un contrat d’apprentissage. Mais, attention, pour certaines formations dans lesquelles le nombre de places en apprentissage serait limité, vous pourriez perdre votre place en fonction des délais d’obtention de votre contrat.


Oui bien sûr, mais sous certaines conditions, il faut d’abord que cette formation soit également disponible sous statut d’étudiant.

Pour cela, lorsque vous recherchez une formation en apprentissage sur la plateforme Parcoursup, vérifiez si elle est également proposée par l’établissement sous statut d’étudiant. Vous pouvez candidater à cette formation sous les deux statuts : celui de l’apprentissage et celui d’étudiant.

Ainsi, si vous recevez une proposition d’admission sur le vœu sous statut étudiant tandis que vous êtes parallèlement « retenu sous réserve de contrat » sur la même formation en apprentissage, cela vous permet d’accepter la proposition d’admission sous statut d’étudiant, de vous inscrire et de commencer la formation sous statut étudiant dès la rentrée, dans l’attente de trouver un employeur et de signer un contrat d’apprentissage.

Vous poursuivez vos recherches d’un employeur et pourrez basculer sur la formation sous statut apprenti, dès le contrat signé, jusqu’à 3 mois après le début de la formation, et dans la limite des places de formation disponibles.



Le vœu PACES Ile-de-France est un vœu multiple ouvert à tous les candidats en France : il compte pour un vœu parmi les 10 vœux possibles.

En Ile-de-France, il existe 7 universités qui proposent la PACES et 5 d’entre elles proposent la PACES adaptée : chaque université demandée comptera pour un sous-vœu. Vous n’êtes pas limité et il est fortement conseillé de formuler plusieurs sous-vœux.


C’est une expérimentation mise en place dans 5 universités d’Ile-de-France qui :

• remplace la PACES classique

• améliore les conditions d’études

• augmente les chances d’intégrer la deuxième année en études de santé en une seule année

• diversifie les profils des étudiants accédant aux études de santé

• développe des passerelles permettant de se réorienter plus facilement notamment vers des filières liées aux sciences et à la santé


5 universités :

Depuis 2018 : Universités Paris Descartes, Paris Diderot, Sorbonne Université.

A la rentrée 2019 : Universités Paris-Sud et Paris Est-Créteil Val-de-Marne.


Dans les universités qui expérimentent la « Paces adaptée », le processus d’entrée est le même que dans une PACES « traditionnelle » mais la PACES adaptée double les chances des candidats d'obtenir le concours dès la première année car les étudiants inscrits pour la première fois et qui passent le concours pour la première fois ne sont plus en concurrence avec des étudiants redoublants.

Concrètement :

1. Les étudiants reçus au concours de fin d’année de PACES adaptée poursuivent leurs études en médecine, pharmacie, odontologie, ou maïeutique.

2. Les étudiants refusé au concours de fin d’année de PACES adaptée mais qui ont validé leur année (ayant obtenu plus de 10/20) ne redoublent pas la première année mais ont la possibilité :

- d’être admis en deuxième année de licence scientifique (notamment en sciences de la vie et de la terre, biologie, chimie, etc.)

- de candidater une 2e fois pour entrer en 2e année d’études de santé après leur 2e ou 3e année de licence : leur admission se fera alors sur dossier et entretien.

3. Les étudiants refusés au concours et n'ayant pas validé leur PACES (ayant obtenu moins de 10/20) seront orientés vers une première année de licence. Ils auront aussi la possibilité de candidater une seconde fois aux études de santé en cours de licence.

Cette expérimentation en Ile-de-France est une étape intermédiaire avant l’application de la réforme supprimant la PACES en 2020.



La fiche Avenir permet à la formation demandée de mieux connaitre le candidat et de disposer d’informations importantes sur son année de terminale pour l’examen de son dossier. Elle est spécifique à chaque vœu.


Sur chaque fiche Avenir, sont renseignés :

- les notes de l’élève (moyennes de terminale, appréciations des professeurs pour chaque discipline, positionnement dans la classe) ;

- l’avis du conseil de classe sur le projet d’orientation

- les éléments d’appréciation de vos professeurs principaux sur des compétences transversales : méthode de travail, autonomie, capacité à s’investir, esprit d’initiative…

- l’avis du chef d’établissement.


Oui, elle sera consultable sur Parcoursup à partir du 15 mai 2019.


La fiche Avenir fait partie du dossier électronique du lycéen. Elle est transmise par le lycée via Parcoursup.


La fiche Avenir renseignée en mars 2018 par votre lycée sera en partie accessible.

Elle permettra aux formations que vous demandez cette année de consulter vos notes (moyennes de terminale, appréciation des professeurs par discipline, positionnement dans la classe) et les appréciations du professeur principal. L’avis du chef d’établissement ne sera pas consultable puisqu’il portait sur chacun des vœux formulés pour la procédure 2017-2018.



Le secteur géographique correspond à la zone de recrutement des établissements de l’enseignement supérieur pour les licences et les PACES. Il s’agit généralement de l’académie.

Dans des cas exceptionnels, liés à des contextes locaux particuliers, le secteur géographique peut différer de l’académie. Cette information spécifique sera disponible dans Parcoursup à partir du 22 janvier 2019.


Le secteur géographique dépend de l'adresse de votre domicile renseignée ou pré-renseignée lors de votre inscription sur Parcoursup. Si vous êtes scolarisé en terminale, le secteur géographique dépend de l’adresse du domicile de vos représentants légaux en général pré-renseignée lors de l'inscription sur Parcoursup, par votre établissement scolaire. Les adresses des vos deux représentants légaux sont prises en compte lorsque ces adresses ne sont pas situées dans le même secteur.

Si un changement intervient dans votre situation familiale en cours d’année, signalez-le à votre chef d’établissement pour que votre ou vos nouvelles adresses soient prises en compte.


Sont considérés comme « résidant dans l’académie » où se situe la licence ou la PACES demandée :

- les candidats qui souhaitent accéder à une mention de licence ou PACES qui n’est pas dispensée dans leur académie de résidence.

- les candidats ressortissants français ou ressortissants d’un État membre de l’Union européenne qui sont établis hors de France

- les candidats préparant ou ayant obtenu le baccalauréat français dans un centre d’examen à l’étranger


Il est prévu de prendre en compte la situation des candidats qui déménagent, par exemple, lorsque leurs parents sont conduits à changer de domicile en raison d’un changement de situation professionnelle. Ils pourront faire une demande de dérogation via la rubrique "secteur de licence", accessible uniquement si le candidat a fait au moins un vœu de licence. La demande sera examinée par les services académiques.


Vous pouvez demander les formations qui vous intéressent où qu’elles soient, dans votre académie ou en dehors. Il n’y a pas de secteur géographique pour les formations sélectives.


Vous pouvez demander les formations qui vous intéressent dans votre académie ou en dehors.

Le secteur géographique (généralement l’académie) s’applique quand une licence ou une PACES est très demandée et ne peut accueillir tous les candidats ayant fait une demande : un pourcentage maximum de candidats hors secteur géographique sera fixé par le recteur d’académie. Ce pourcentage vise à faciliter l’accès des bacheliers qui le souhaitent aux formations proposées dans leur académie de résidence tout en permettant la mobilité géographique.


Vous pouvez tout à fait demander cette licence. Au moment où vous formulez votre vœu, il vous est précisé qu’un nombre maximum de candidats hors secteur géographique pourra être fixé si la formation est très demandée. Dans ce cas, nous vous conseillons de formuler un autre vœu pour la même mention de licence si elle est proposée dans votre académie.

Vous n’avez aucune contrainte dans la formulation de vos vœux.


Oui. Si la mention de la licence en question n’est pas proposée dans votre académie, vous êtes considéré comme étant « du secteur », dans toute autre académie qui propose cette licence. En candidatant, vous verrez apparaître une information « vous êtes dans le secteur ». Dans ce cas, si la licence est très demandée, vous bénéficiez d’une priorité d’accès.


Suite aux travaux et auditions réalisés par le sénateur Laurent LAFON, il a été décidé par le Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, que dès le 22 janvier 2019, les candidats résidant en Ile-de-France (académies de Créteil, Paris et Versailles) appartiennent au même secteur géographique, sans distinction entre les 3 académies. La « région académique » est donc le secteur de référence en Ile-de-France pour la mise en œuvre des taux de mobilité fixés par les recteurs lorsqu’une licence non sélective ou une PACES est très demandée. En savoir plus sur les taux de mobilité .

A noter : Les quatre licences franciliennes « Sciences de l’éducation » (Paris Descartes, Paris Nanterre, Paris Est Créteil et Vincennes-Saint-Denis) sont les seules formations dont le bassin de recrutement n'est pas étendu à la région Ile-de-France en 2019. Ainsi, ces licences demeurent dans leur académie de référence et les candidats issus de cette académie seront prioritaires.



Un bachelier ou un étudiant peut demander de faire une césure, période d’une durée maximale de deux semestres consécutifs.

Il suspend donc temporairement sa formation dans le but de réaliser une expérience utile pour sa formation et son projet personnel. La période de césure peut se faire sous des formes diverses en France ou à l’étranger. Il peut ainsi s’agir de réaliser un projet entrepreneurial, social ou culturel, d’occuper des fonctions en entreprise, administration ou association, etc. Pendant toute la période de césure, le jeune est inscrit dans son établissement d’enseignement supérieur qui lui délivre une carte d’étudiant. Pour plus d'informations sur la césure : www.etudiant.gouv.fr/cesure/


Un bachelier qui souhaite suspendre ses études avant d’entreprendre des études supérieures ou un étudiant inscrit dans une formation d’enseignement supérieur.

Cette période de césure doit faire l’objet d’une acceptation de la part de l’établissement de formation. Si elle est acceptée, elle garantit à son bénéficiaire le statut « étudiant » pendant toute la période de césure et la réintégration dans sa formation à son retour de césure.


La durée d’une césure peut varier d’un semestre universitaire (période indivisible de 6 mois débutant obligatoirement en même temps qu’un semestre universitaire) à une année universitaire. Cette durée doit être compatible avec l’organisation de la formation dans laquelle est inscrit l’étudiant.


Lors de la formulation des vœux sur Parcoursup, le candidat exprime sa demande de césure en cliquant sur le bouton " Demander une année de césure" (Onglet césure du dossier candidat).

A noter : la demande de césure est transmise à l’établissement une fois que la proposition d’admission a été reçue et acceptée par le candidat. La demande de césure n’est donc pas prise en compte lors de l’examen des vœux

Après que le candidat a accepté définitivement sa proposition d'admission, il doit se rapprocher de la formation pour connaître les modalités et délais prévus par l’établissement pour déposer sa demande de césure.

A noter : la demande prend la forme d’une lettre de motivation indiquant les objectifs et les modalités de réalisation envisagées pour cette césure, adressée au président ou au directeur de l’établissement de formation. Cette lettre de motivation doit notamment montrer l’intérêt que pourrait représenter la période de césure dans le cadre de la formation que le candidat rejoindra à son issue. L’établissement peut demander des pièces supplémentaires à joindre au dossier de candidature à la césure.

Le candidat doit confirmer sa demande de césure au moment de son inscription administrative dans la formation choisie.

L’examen de la demande de césure est réalisée par une commission d‘établissement qui évalue la qualité et la cohérence du projet. Si elle est accordée, une convention est conclue entre l’étudiant et l’établissement. Cette convention :

  • garantit la réintégration ou la réinscription dans la formation à l’issue de la période de césure ;
  • fixe les modalités d’accompagnement par l’établissement de l’étudiant et les modalités de validation de la césure.

Le statut d’étudiant est garanti. L’étudiant s’acquitte des droits de scolarité réduits auprès de son établissement pour la période de césure.



L’attestation de désinscription doit être téléchargée puis complétée par les candidats qui ont été admis dans une formation d’enseignement supérieur hors Parcoursup en France et qui souhaitent y réaliser leur inscription administrative. Cette attestation, délivrée par la plateforme , est indispensable pour garantir de ne plus avoir de vœux en cours sur Parcoursup. Elle sera téléchargeable directement dans votre dossier, rubrique « Admission » à compter du 15 mai 2019.


L’attestation de non-inscription doit être téléchargée puis complétée par les candidats qui ont été admis dans une formation d’enseignement supérieur hors Parcoursup en France et souhaitent y réaliser leur inscription administrative. Cette attestation, délivrée par la plateforme , est indispensable pour attester que vous n’avez pas participé à la procédure Parcoursup pour la rentrée 2019 et que vous n’avez donc pas de vœux en cours sur Parcoursup.

Si vous êtes déjà inscrit sur Parcoursup, connectez-vous à votre dossier (onglet "Attestation").
Si vous n'êtes pas inscrit, vous pouvez la télécharger en cliquant sur ce lien.



Le 16 mai, au lendemain de l’ouverture de la phase d’admission, nos équipes ont procédé aux vérifications quotidiennes d’usage. Au cours de ces vérifications, elles ont été alertées par des taux anormalement élevés de propositions d’admission saisies par certaines formations par rapport à leur capacité d’accueil. Par exemple, certaines formations ont formulé 1 000 propositions alors qu’elles n’avaient que 30 places. Cela concerne près de 400 formations sur les 14 500 formations proposées, soit environ 2% du nombre total de formations.


  • Afin d’effectuer des vérifications, et pour ne pas empêcher les candidats d’accéder à leur dossier, le mode « consultation » a été activé sur la plateforme jeudi 16 mai en fin de journée.
  • Afin de rétablir rapidement la situation et de permettre à la procédure de se poursuivre normalement, les dossiers des candidats qui avaient candidaté dans ces formations ont été actualisés vendredi 17 mai au matin. Cette réinitialisation garantit un traitement équitable de tous les candidats.

Cette situation est regrettable mais nous avons dû réagir vite en réactualisant les dossiers des candidats concernés afin que la phase d’admission, qui vient de débuter, poursuive son cours pour tous les candidats. Les propositions d’admission qui ont été envoyées en trop grand nombre ne correspondaient pas aux capacités d’accueil réelles des formations. La proposition d’admission que vous avez donc reçue ne correspondait pas à une place disponible immédiatement.

La proposition d’admission qui vous a été faite par erreur a été rétablie en « vœu en attente » dans le respect de votre rang de classement établi par la formation (dans votre dossier cela correspond à votre position dans la liste d’appel).

Par ailleurs si vous aviez, en acceptant cette proposition, renoncé à une ou plusieurs autres propositions d’admission ou à des vœux en attente, ceux-ci ont également été rétablis dans le respect de votre rang de classement établi par la formation.

La procédure d’admission poursuit donc son cours normal : sur l’ensemble de vos vœux, les listes pourront progresser et de nouvelles propositions d’admission continueront d’être envoyées.


Depuis vendredi 17 mai, votre dossier est désormais complètement à jour. Beaucoup des candidats concernés ont déjà reçu une nouvelle proposition d’admission pour un des vœux qu’ils avaient formulés. Pour d’autres, la phase d’admission se poursuit, les listes d’attente vont progresser en fonction des places qui se libéreront chaque matin, au moment de la mise à jour des dossiers.

Toutes les équipes dans les académies et les lycées sont mobilisées pour vous accompagner, vous expliquer la situation et faire le point sur votre dossier. N’hésitez pas à vous rapprocher de l’équipe éducative de votre établissement. Vous pouvez contacter directement votre académie via la rubrique contact depuis votre dossier ou via le numéro vert en sélectionnant l’option 3.


Comme la ministre l’a demandé à tous les recteurs d’académie : un accompagnement individuel est garanti pour chaque candidat concerné. Les lycées et tous les services des académies sont mobilisés pour sa mise en place, cela passe par des permanences téléphoniques ou des prises de contact direct avec les candidats et leur famille. Les candidats peuvent eux-mêmes solliciter les académies via la rubrique contact, le numéro vert (avec l’option 3).

Toutes les équipes sont disponibles pour répondre aux questions, également via les comptes sociaux officiels Parcoursup.


L’actualisation des dossiers concernés a nécessité des mises à jour en deux temps. Le nombre de propositions d’admission envoyées par les formations était très important (ex : 1 000 propositions pour 30 places pour certaines formations), il s’agissait donc de mettre à jour les listes d’appel des formations, les dossiers des candidats, rétablir les propositions d’admission et les vœux en attente auxquels ils avaient renoncés et actualiser les listes d’attente. Tout cela s’est fait de manière progressive pour s’assurer de repartir sur des bases complètement à jour.


Comme l’ensemble des candidats, vous disposez d’un délai supplémentaire de réponse de 24 heures pour les propositions d’admission reçues le 15 et 16 mai : chaque candidat a reçu un message adapté à sa situation dimanche 19 mai ; la nouvelle date limite est affichée dans le dossier en face de chaque proposition.



Mis en place depuis 2014 et inscrit dans la loi du 8 mars 2018 relative à l’orientation et à la réussite des étudiants, ce dispositif donne aux élèves qui ont obtenu les meilleurs résultats au baccalauréat de leur lycée une priorité d’accès aux formations publiques de l’enseignement supérieur, sélectives (STS et STSA, IUT, CPGE, écoles et instituts,...) et non sélectives (licence et PACES) qu’ils ont demandées lors de la phase principale de Parcoursup et pour lesquelles ils sont toujours en attente d’une proposition d’admission à l’issue des résultats du baccalauréat.

Ce dispositif soutient l’ambition des élèves dans l’expression de leurs choix d’orientation vers l’enseignement supérieur et tient compte de leur réussite à l’examen du baccalauréat. Il valorise le mérite et les efforts accomplis par les élèves pour parvenir aux résultats obtenus.

Pour les lycéens bénéficiaires du dispositif, cette mesure représente une opportunité supplémentaire d’obtenir une proposition dans une formation malgré une position initiale en liste d’attente peu favorable. En 2018, le dispositif réformé a permis d’amplifier ses effets : 4 468 candidats ont bénéficié du dispositif. Ils ont reçu 5 823 propositions parmi lesquelles 1 594 ont été acceptées.


Les élèves de terminale scolarisés dans un lycée en France ou dans un établissement français à l’étranger de l’AEFE qui, parmi l’ensemble des élèves de leur lycée ayant préparé le baccalauréat de la même série (élèves des séries générales et technologiques) ou de la même spécialité (élèves des séries professionnelles), font partie des 10% qui ont obtenu les meilleurs résultats au baccalauréat et ont obtenu une mention (assez bien, bien ou très bien).

Parmi ces élèves, sont concernés les candidats qui sont en attente d’une proposition d’admission sur Parcoursup dans une ou des formations publiques pour lesquelles ils ont confirmé un vœu avant le 3 avril 2019.


Sont concernées par le dispositif :

• Les formations non sélectives publiques présentes sur Parcoursup (licences, PACES)

• Les formations sélectives publiques présentes sur Parcoursup : classe prépa, BTS, BTSA, DUT, écoles d’ingénieurs publiques, DN MADE (diplôme national des métiers d'art et du design), autres écoles et instituts publics, etc.

Les formations en apprentissage, dont l’accès est lié à la signature d’un contrat d’apprentissage avec un employeur, ne sont pas concernées.


Dès les résultats du baccalauréat officiels, les meilleurs bacheliers sont identifiés par la plateforme. Si vous êtes en attente dans une formation concernée par le dispositif et identifié comme « meilleur bachelier », vous passez automatiquement en tête dans cette liste d’attente et devenez prioritaire pour obtenir une proposition d’admission dès qu’une place se libérera au cours de la phase principale.

Vous pouvez donc recevoir à partir du lendemain des résultats du baccalauréat une alerte sur votre messagerie personnelle, par sms, via l’application Parcoursup et sur votre messagerie intégrée à Parcoursup vous informant que vous avez reçu une proposition d’admission en tant que « meilleur bachelier » et vous devrez y répondre en respectant les délais indiqués sur la plateforme.


Oui, si vous avez plusieurs vœux en attente, vous pourrez recevoir plusieurs propositions d’admission en tant que « meilleur bachelier » mais vous devrez toujours faire un choix dans les délais impartis.


Le nombre de places prévu pour le dispositif est fixé par le recteur pour chaque formation. Si, pour une formation donnée, le nombre de candidats meilleurs bacheliers en attente d’une place est supérieur au nombre de places fixé par le recteur, c’est la moyenne obtenue au baccalauréat, qui permet de déterminer les bénéficiaires du dispositif.


Le dispositif permet aux candidats de bénéficier d’une priorité d’accès aux formations publiques sélectives et non sélectives de l’enseignement supérieur, dans la limite d’un nombre de places défini par le recteur pour chaque formation. Cela signifie concrètement que pour une formation pour laquelle le candidat « meilleur bachelier » est en attente, il sera placé en tête de la liste d’attente et il recevra une proposition d’admission dès qu’une place se libérera (places réservées et places libérées au cours de la phase principale en fonction des démissions et désinscriptions).



N’hésitez pas à interroger votre entourage, un service d’orientation, vos professeurs principaux ou le psychologue de l’éducation nationale au sein de votre lycée.

Pour les étudiants qui souhaitent se réorienter et qui souhaitent être accompagnés, vous pouvez vous rendre dans :

  • le Service Commun Universitaire d'Information et d'Orientation (SCUIO) de votre établissement ;
  • un service équivalent dans une école ou un établissement ;
  • un Centre d’Information et d’Orientation ;
  • les missions locales ;
  • les Centres d'information et de documentation jeunesse ;
  • ou encore les cités des métiers.

Des services sont disponibles tout au long des 3 étapes pour répondre à toutes vos questions :

  • Le numéro vert 0800 400 070 à compter du 22 janvier
  • La messagerie contact depuis votre dossier candidat

N’hésitez pas également à nous suivre sur les réseaux sociaux pour suivre notre actualité :


Dès le 15 mai 2019, si vous avez formulé des vœux uniquement pour des formations sélectives (BTS, IUT, écoles etc.) et que vous n’obtenez que des réponses négatives, vous pourrez demander un rendez-vous individuel ou collectif au sein de votre lycée ou Centre d’Information et d’Orientation pour envisager d’autres choix de formation.

La phase complémentaire, du 25 juin au 14 septembre 2019, vous permettra de formuler de nouveaux vœux (jusqu'au 11 septembre) et d’obtenir une proposition d’admission dans une formation disposant de places disponibles.

Après les résultats du baccalauréat et si vous participez à la phase complémentaire, vous pourrez demander l’accompagnement individualisé de la commission d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) de votre académie pour trouver la proposition la plus adaptée à votre projet.



Afin d’accompagner les candidats de Parcoursup en situation de handicap ou atteints d’un trouble de santé invalidant, plusieurs dispositifs ont été mis en place en concertation avec les associations représentatives des personnes en situation de handicap :

  • Un référent handicap dans toutes les formations inscrites sur Parcoursup. Le rôle de ce référent est de répondre à vos questions ou celles de votre famille sur les aménagements possibles pour faciliter votre poursuite d’études.
  • Une fiche de liaison dans la rubrique « Profil » du dossier Parcoursup. Cette fiche peut permettre au candidat de préciser les modalités d’accompagnement dont il a bénéficié dans son parcours (PPS, PAI, PAEH, autres). Le renseignement de cette fiche n’est pas obligatoire. Si elle est renseignée, elle sera transmise seulement à la commission d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) en charge, auprès du recteur, des demandes de réexamen de la candidature prévue par la loi du 8 mars 2018 (le renseignement de la fiche n’est pas un prérequis pour saisir le recteur au titre du droit au réexamen). Cette fiche n’est pas transmise aux établissements chargés d’examiner les vœux.

    De plus et uniquement si le candidat le souhaite, il pourra télécharger cette fiche et la communiquer au moment de l’inscription administrative dans l’établissement qu’il aura choisi, au référent handicap de l’établissement afin de préparer le plus en amont possible les aménagements dont il aura besoin au cours de l’année.


Si vous souhaitez mentionner des éléments qu’il vous paraît utile de faire connaître aux commissions d'examen des vœux (par exemple : absence pendant un trimestre, absence de certaines notes, dispense particulière, parcours non linéaire …) vous pouvez le faire dans la rubrique "Scolarité" de votre dossier Parcoursup.


Si la situation de handicap ou les troubles de santé invalidants sont récents et n’ont pas encore permis la mise en place d’accompagnement permettant de renseigner de façon exhaustive la fiche proposée, le candidat doit s’attacher à développer tous les éléments susceptibles d’avoir un impact dans le suivi des études dans la dernière rubrique libre qui est proposée à la fin de la fiche de liaison.


Non, le handicap ne peut jamais être un frein, parce qu'une formation ne peut pas utiliser le handicap comme un élément pour l’examen des vœux.

L’interdiction de tout critère de nature discriminatoire au sens de la loi a été rappelé à l'ensemble des formations présentes sur Parcoursup, qui d'une manière générale, souhaitent au contraire promouvoir l'accès des jeunes en situation de handicap à l'enseignement supérieur.


Il n'y a pas de priorité a priori, mais si vous saisissez le recteur de votre académie au titre du droit au réexamen, vous pourrez faire valoir que l'accès à la formation qui vous est adaptée n'est possible que moyennant l'attribution d'une place d'hébergement en internat.

Le recteur étudiera votre demande en fonction de votre situation particulière et des éléments que vous lui aurez transmis.


La loi du 8 mars 2018 relative à l’orientation et à la réussite des étudiants permet aux candidats en situation de handicap ou atteints d’un trouble de santé invalidant de solliciter le recteur de leur académie pour demander un réexamen de leur dossier si la proposition d'admission qu’ils ont reçue après le 15 mai 2019 n’est pas compatible avec leur situation ou leurs besoins particuliers. Sur cette base, le recteur pourra les inscrire dans l’établissement de leur choix, adapté à leur situation particulière.


Les candidats en situation de handicap ou atteints d’un trouble de santé invalidant trouveront les mesures d’accompagnement mises en place au sein des établissements d’enseignement supérieur en consultant la rubrique « Coordonnées » / « fiche établissement » de chaque formation.

Pour les établissements qui n’auraient pas renseigné cette fiche, les informations sont disponibles sur leur site ou en contactant directement l'établissement. Vous pouvez aussi consulter le site suivant : http://www.etudiant.gouv.fr/pid38441/etudiants-en-situation-de-handicap.html


Si vous avez des questions sur Parcoursup, votre dossier ou le fonctionnement de la procédure ou simplement pour des conseils, vous pouvez contacter des conseillers Parcoursup :

- en envoyant un message via la rubrique contact accessible depuis votre dossier. Vous devez utiliser cette messagerie si vous avez des questions spécifiques sur votre dossier personnel.

- en contactant le numéro vert disponible du lundi au vendredi de 10h à 16h. Les conseillers Parcoursup peuvent répondre à toutes vos questions sur le fonctionnement de la procédure ou sur les formations et métiers qui vous interessent. Nouveauté 2019, ce service est accessible aux personnes sourdes et malentendantes grâce au dispositif Acceo, une solution multi-supports (tablette, smartphone, et ordinateur) permettant de faciliter les échanges en accédant à 3 modes de communication :

- la transcription instantanée de la parole

- la visio-interprétation en langue des signes française.

- le visio-codage en Langue Française Parlée Complétée

Vous accédez à ce service via la rubrique contact de Parcoursup.fr .



Il s'agit d'une aide financière de 500 € pour les futurs étudiants qui bénéficient d'une bourse de lycée et qui souhaitent s'inscrire, via Parcoursup, dans une formation située hors de leur académie de résidence. Les lycéens boursiers peuvent demander cette aide à partir du 15 juin 2019 via le portail messervices.etudiant.gouv.fr


Trois conditions préalables :
  • être bénéficiaire d'une bourse de lycée
  • être inscrit sur Parcoursup cette année et avoir confirmé au moins un vœu en-dehors de votre académie de résidence
  • avoir accepté définitivement une proposition d'admission (OUI ou OUI-SI) pour un vœu confirmé hors de votre académie de résidence

Si vous êtes concerné par l'aide, la plateforme Parcoursup vous l'indiquera. Un bouton « Mobilité » sera affiché en face du vœu correspondant à une formation en-dehors de votre académie de résidence.


L'examen du dossier est effectué par les Crous. Une fois que vous aurez définitivement accepté une proposition d'admission (OUI ou OUI-SI ) pour une formation en-dehors de votre académie de résidence, vous pourrez effectuer votre demande en ligne sur messervices.etudiant.gouv.fr

L'aide est définitivement accordée une fois votre inscription administrative validée par votre futur établissement et sera versée en une seule fois au début de l'année universitaire.


Cette aide à la mobilité est cumulable avec :
  • une bourse sur critères sociaux
  • une allocation annuelle, une aide ponctuelle
  • une aide à la mobilité internationale
  • une aide au mérite

Partager cette page Partager la page sur Facebook Partager la page sur Twitter